Principe des vases communiquants appliqué aux terrains à bâtir

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)


En 2010, 142 000 permis de construire ont été délivrés à des particuliers en vue de la construction d’une maison individuelle neuve, selon les chiffres annuels du service de l’observation et des statistiques (SOeS) du ministère de l’Ecologie et du développement durable. C’est 30 % de plus qu’en 2009.

Les terrains à bâtir en métropole se sont vendus en moyenne à 59 € le mètre carré, soit une augmentation de 4,3 % par rapport à 2009. Conséquemment, les surfaces achetées ont diminué en moyenne de 3,8 % (à 1 098 m2).

Au final, le prix moyen total du terrain est stable (équilibré) à près de 65 000 €, soit une faible hausse (inférieure au coût de la vie) de +0,3 %.

Les prix et les surfaces des maisons construites sur ces terrains sont également constants : 131 m2 pour un prix de 136 000 €.

Comme les années précédentes, le terrain compte pour un tiers dans le coût total. Notons tout de même qu’en agglomération parisienne, il peut compter pour la moitié.

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.