PLU de la ville de Paris: le feuilleton continue

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Une enquête publique portant sur la modification du plan local d’urbanisme des 20 arrondissements de la capitale va avoir lieu durant un mois à compter du 16 mai. Les habitants pourront consulter toutes les modifications dans un document à leur disposition, et la commission chargée du dossier assurera une permanence dans les mairies d’arrondissement.

Le Conseil d’Etat, par un arrêt du 18 juin 2010, a annulé certaines dispositions du P.L.U. approuvé les 12 et 13 juin 2006. Du coup, le plan local d’urbanisme de la Ville de Paris va subir un petit « lifting ». Le problème c’est qu’il n’est pas très facile de savoir en quoi va consister ce lifting. Nous savons que les règles de construction dans les zones vertes protégées vont être modifiées, mais comment, dans quelle direction, pas moyen de le savoir avec précision.

Parisiens, allez dans votre Mairie d’ arrondissement pour faire part de votre souhaits et de vos réflexions: Du 16 mai au 17 juin prochain, une vaste enquête publique se tiendra en vue de cette modification. Au programme, « de nouvelles dispositions » sur l’implantation de constructions dans les zones boisées que compte l’agglomération : la zone N (zone naturelle et forestière), qui regroupe le Bois de Boulogne et le Bois de Vincennes, et la zone urbaine verte (UV), qui concerne les espaces dont la densité bâtie est en général faible et à forte fonction écologique, qualité paysagère ou vocation récréative, sportive et culturelle.

En outre, le nouveau PLU devra tenir compte de « de l’avancement des études et de la concertation dans les secteurs d’aménagement, des mesures pour protéger l’enseignement supérieur, ainsi que diverses actualisations », indique la mairie. Ce genre de phrase abscons et fourre tout  ne laisse en général rien présager de bon.  A vous de vous faire entendre…

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.