Les obligations de small caps ne sont pas sans danger!

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Les obligations émises par les « small caps » sont attractives. Un certain nombre de conseillers les commercialisent de plus en plus. Dans un contexte relativement atone sur les fonds euro et les promesses de placements « garantis », ces intermédiaires ont quelques fois la fâcheuse manie d’insister sur l’aspect « obligations » de produits qui restent malgré tout « un prêt ». Dans un communiqué, L’Autorité des marchés financiers attire à nouveau l’attention des investisseurs et, notamment, des clients non professionnels, sur les risques liés aux émissions obligataires de petites et moyennes entreprises. Elle recommande, avant toute décision d’investissement, une lecture attentive des facteurs de risques attachés à l’émetteur et aux obligations. Ces risques qui sont décrits dans le prospectus et son résumé, doivent également être rappelés dans les documentations commerciales conformément à la réglementation en vigueur. L’AMF rappelle que « la rémunération qui peut sembler attractive doit, en particulier, être rapprochée du risque de crédit, autrement dit, du risque de non remboursement, lié au taux d’endettement parfois très élevé de ces émetteurs ou aux incertitudes de leurs perspectives de développement. De même doit être pris en considération le risque d’une absence ou d’une très faible liquidité de l’obligation pendant toute sa durée de vie ». L’AMF a mis en accès libre sur son site un guide de bonnes pratiques pour la commercialisation des emprunts obligataires auprès des clients non professionnels et un guide pédagogique sur les obligations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.