L’épargne salariale a connu un regain d’activité en 2010:

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)


Natixis Interépargne vient de publier la 7e édition de son baromètre sur l’épargne salariale.

L’année 2010 se caractérise par le retour d’un certain dynamisme, avec des montants moyens d’abondement en hausse sensible. L’abondement moyen versé dans les PEE a progressé de 6,46 % en 2010, pour s’établir à 1 294 euros, un montant record observé depuis 2006. Pour le Perco, la progression est de 5,37 %, à 2 620 €. La passerelle entre le compte épargne temps et le PERCO connaît un démarrage très prometteur : le montant moyen transféré par les salariés s’élève à 1 451 €, avec un abondement moyen des entreprises à hauteur de 305 €.

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.