Les loyers parisiens restent encadrés

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)


Le dispositif visant à limiter l’augmentation des loyers du secteur privé à Paris et en région parisienne a été reconduit par décret, paru samedi au Journal officiel.

Comme précédemment, lors du renouvellement d’un bail, l’augmentation du loyer ne peut ainsi excéder l’évolution de l’indice de référence des loyers calculé par l’Insee, sauf si ce loyer est manifestement sous-évalué ou si le propriétaire a réalisé d’importants travaux. Dans ce cas, l’augmentation est limitée soit à la moitié de l’écart constaté avec des loyers pratiqués dans le voisinage pour des logements comparables, soit à 15 % du coût réel TTC des travaux réalisés depuis le dernier renouvellement du bail, lorsque le bailleur a effectué des travaux importants dans le logement. La hausse ainsi plafonnée doit être étalée sur 3 ans ou 6 ans si elle excède 10 %. Les dispositions s’appliquent aux baux renouvelés entre septembre 2011 et août 2012.

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.