Le « royal » plantage de Ségolène…

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Royal et sa voiture électriqueQuand Ségolène Royal se voit en capitaine d’industrie, c’est la bourse des contribuables qui trinque

A l’occasion des élections régionales, le Figaro épingle quelques gabegies de Conseils Régionaux. Parmi elles, une a attiré notre attention, celle concernant le soutien inconditionnel que Ségolène Royal avait apporté à « Heuliez » et au projet de voiture électrique animé sur le site par un repreneur dont, pourtant, peu de professionnels prédisaient le succès.
Ségolène Royal, présidente de la Région, était fière, en 2009, de participer au lancement de SimplyCity SC4P, une voiture électrique 4 places, «made in Charentes-Poitou». A l’origine de ce projet innovant, la société Eco & Mobilité n’a finalement écoulé qu’un millier de ces véhicules, surtout à des collectivités locales. En mai 2012, l’industriel a dû mettre la clé sous la porte. La chambre régionale des comptes a épinglé, fin 2013, le «soutien important et inconditionnel» de la Région à Eco & Mobilité. Celle-ci a bénéficié d’au moins 7 millions d’euros de fonds propres, d’avances et de subventions régionales, y compris lorsque la situation était «très critique». Une perfusion en pure perte.

Une démonstration supplémentaire, s’il en fallait, que le politique est rarement, très rarement bien inspiré lorsqu’il use de l’argent public pour s’occuper d’activités économiques.

Mieux vaut laisser faire les entrepreneurs.

One thought on “Le « royal » plantage de Ségolène…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.