Début de politique de maintien à domicile

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

L’agence nationale de l’habitat (Anah) et la Caisse nationale de l’assurance vieillesse (CNAV) ont noué vendredi dernier un partenariat visant à renforcer les aides en faveur d’un maintien à domicile des propriétaires occupants modestes. L’objectif de ce partenariat est de « permettre de développer un meilleur accompagnement des retraités dans leurs démarches d’amélioration de leur logement, d’assurer une plus grande solvabilisation pour la réalisation des travaux nécessaires et d’harmoniser les instruments et les conditions financières de mise en œuvre », explique le secrétariat d’Etat au Logement dans un communiqué.

L’Anah et la CNAV participeront financièrement aux actions de repérage, d’ingénierie spécialisée et de travaux d’amélioration du logement : la CNAV prévoit un modeste concours financier de 90 millions d’euros sur la période de deux ans courant sur 2011-2013. L’Anah, quant à elle, s’engage à subventionner à hauteur de 20 à 35 % ces mêmes travaux, dans la limite d’un plafond de travaux de 20 000 euros. Les travaux qui pourront bénéficier de ces aides sont de toutes natures : mise en place d’un escalier ou d’une rampe, création, modification ou remplacement d’équipements sanitaires et robinetterie, revêtements de sol, élargissement ou aménagement de place de parking etc.

C’est un premier pas, certes très insuffisant par rapport à la demande, mais qui semble indiquer une orientation, qui si elle se confirme, permettra à bon nombre de personnes de se maintenir à domicile, leur assurant ainsi de demeurer dans un cadre de vie qui est le leur et  permettant le désengorgement de certains établissements de santé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.