Banques: Les français ne peuvent pas faire autrement!

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)


A première vue, c’est à résultat contrasté, mitigé, voire décevant qu’arrivent deux organismes qui ont mené une enquête sur la satisfaction éprouvée par les Français à l’égard de leur banque.

La première, menée par le cabinet Deloitte affiche fièrement que 57 % des clients français font confiance à leur banque principale et 59 % ont à la fois confiance dans leur banque et en sont satisfaits. En réalité, les Français peuvent ils faire autrement? La preuve que ceci est très formel, c’est que lorsque les questions vont un tout petit peu en profondeur, nous apprenons que seuls 11 % des sondés se disent très satisfaits de l’intérêt que leur porte leur banque et, probablement l’information la plus significative, que seuls 15 % seraient prêts à recommander leur banque à un proche. De façon générale, la confiance dans le système bancaire est plus faible en France que dans d’autres pays : 43 %, contre 57 % aux Etats-Unis, 62 % au Royaume-Uni et 67 % en Belgique.

C’est à peu de chose près le même résultat qui se retrouve dans le 8e rapport annuel de Capgemini-UniCredit-Efma sur les banques de détails dans le monde. 59 % des clients se déclarent satisfaits de leur banque, mais ce taux descend à 35,8 % lorsque l’on aborde les domaines considérés par les clients comme étant « les plus importants ».

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.