Utiliser un véhicule représente un coût de 3300 euros par an

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

L’automobile n’est pas à intégrer dans votre patrimoine (sauf véhicule de collection), mais à gérer comme un coût de fonctionnement.

La voiture coûte cher à l’usage. Chaque année, l’utilisation d’un véhicule représente 3300 euros de dépenses pour son propriétaire. Ce sont les conclusions du comparateur de coûts QuelleAutomobile.fr, sur la base de 30.000 simulations d’internautes réalisées sur leur site sur les neuf premiers mois de 3013. Le carburant compte pour près de la moitié de ce budget, à 1500 euros en moyenne par an. L’assurance coûte 620 euros, et l’entretien 460 euros. Le reste des dépenses correspond aux frais de stationnement, de péage, de carte grise ou de crédit. «Malgré cela, près de 70% des personnes interrogées utilisent quotidiennement leur voiture pour aller au travail», note Jérôme Calot, directeur d’activité du site. L’enquête ne détaille cependant pas les variations de ces coûts selon que l’utilisateur roule en diesel ou à l’ essence, et vit en zone urbaine ou rurale.

budget automobile

L’enquête s’est également intéressée aux perspectives d’achats en 2014. Si les motorisations diesel devraient maintenir leur suprématie en équipant près de 70% des véhicules achetés cette année par les personnes interrogées, les motorisations essence sont en perte de vitesse. Elles représentent 16,5% des intentions d’achat sur l’année qui vient, alors qu’elles correspondent à près de 30% des véhicules actuellement immatriculés. Cette chute des voitures à essence se fait au profit de nouvelles motorisations présentées comme plus propres: l’hybride, qui constitue 0,8% du parc automobile des personnes interrogées, représente 6,7% de leurs intentions d’achat. «On observe principalement une poussée de l’hybride, assure Jérôme Calot. Il correspond très bien à un usage urbain, pour des déplacements courts à moins de 60 km/H. Il permet de faire d’importantes économies sur le carburant qui est le principal poste de dépense d’un automobiliste.» Le GPL devrait représenter 4,1% des achats cette année, contre 0,2% de voitures actuellement équipées. Enfin, seules 3% des personnes interrogées ont l’intention d’acheter une voiture électrique, alors qu’elles ne se sont toujours pas imposées en France. «Le véhicule électrique rencontre encore des problèmes d’autonomie, même si l’on observe des améliorations notables, explique Jérôme Calot. Il y a également un problème de maillage du territoire en terme de bornes de rechargement, surtout en dehors des grandes agglomérations.»

Poussée de Dacia

En termes de marques envisagées à l’achat, Renault trust les deux premières devant Peugeot. La poussée de Dacia se confirme. La marque low-cost de Renault arrive en effet en deuxième position, avec 8,4% des intentions d’achats, et s’approche des 5% de parts de marché sur les véhicules particuliers en France. «Cette percée correspond tout à fait au besoin de certains conducteurs de réduire le budget alloué à leur voiture, à l’achat et à l’utilisation», estime Jérôme Calot.

Enfin, l’enquête estime que les conducteurs pourraient économiser 330 euros par an sur l’usage de leur voiture, s’ils en possédaient une plus adaptée à leurs usages. «On se focalise souvent sur le carburant, mais il est possible de faire des économies sur chacun des postes de dépenses. Par exemple, on devrait beaucoup plus faire jouer la concurrence sur les assurances, comme on le fait sur les forfaits téléphoniques», conclut Jérôme Calot.
Lu sur: www.lefigaro.fr

Commentaire de Thibault Doidy de Kerguelen:

La voiture est une aberration patrimoniale. Vous la sortez de chez le vendeur, elle a déjà perdu 20% de sa valeur… Et vous êtes archi majoritaires à emprunter pour acheter un bien qui…. se dévalorise et génère un coût!! Ajoutez à cela que l’étude citée ne tient pas compte de l’amortissement, des frais d’entretien consécutifs aux chocs, des PV, du contrôle technique obligatoire tous les deux ans….. Mais comment s’en passer?

Les transports en commun sont organisés n’importe comment, en France! A part pour aller à Paris, vous ne trouvez jamais de transport possible, à moins de passer une nuit à l’hôtel et de perdre deux jours pour un déplacement qui, en voiture, économiserait (pour un coût moindre), une chambre d’hôtel et la perte d’une journée de travail…

Personnellement, ce que je recommande à tous mes clients, j’ai opté pour l’achat comptant d’un véhicule « solide », monté au GPL, acheté avec remise, que je revends vers 300 000km…

Je place tous les mois l’équivalent d’une mensualité d’emprunt. Ainsi, mes mensualités génèrent des intérêts diminuant encore le coût d’acquisition, au lieu d’intérêts d’emprunt qui l’aggravent. Le GPL à 86cts le litre me procure de sérieuses économies tout en assurant une propreté parfaite de mes rejets (mon gros 6 cylindres 3.5l génère zéro pollution quand n’importe quelle Clio ou C3 diesel est une catastrophe écologique).

Il y a donc toujours moyen de diminuer le coût de revient du poste auto, et pas seulement sur l’aspect assurance. Sur ce dernier point, ne faites absolument pas confiance aux comparateurs qui sont tous en cheville avec telle ou telle compagnie. Faites confiance à un courtier multi compagnies. Lui vous trouvera le contrat le mieux adapté et le plus économique, si vous n’en connaissez pas, j’ai un excellent copain qui maîtrise super bien le domaine: http://assurance-erm-invest.fr/ il s’appelle Edouard et vous pouvez l’appeler de ma part (je ne suis pas commissionné 😉 ), c’est un pro de l’assurance dommage!

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.