Une dette reste une dette, même 600 ans plus tard! (Na!)

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Le député polonais Marek Poznanski, 28 ans, du Mouvement de Palikot (de gauche) est à l’origine d’une initiative qui fait sourire la communauté, même si, en droit, elle est sérieuse et fondée. Il  vient d’adresser une requête au ministère polonais des Affaires étrangères lui demandant de faire valoir auprès du gouvernement espagnol le remboursement d’une dette de 235 millions de zlotys (57,4 M€) contractée…….  au XVIe siècle. Le ministère dit étudier pour l’instant la pertinence de la question.

De quoi s’agit il? Et bien, il s’agit d’un emprunt de 430.000 ducats en or, contracté par le roi Philippe II d’Espagne (1527-1598) auprès de la reine de Pologne, l’Italienne Bona Sforza (1494-1557), pour couvrir les dépenses de la guerre entre l’Espagne et la France pour le contrôle du Royaume de Naples. Un ducat de l’époque pesant 3,5 grammes d’or, au cours actuel du métal jaune, la valeur de l’emprunt s’élève bien à 57,4 millions d’euros, sans compter les intérêts. La Pologne qui s’est efforcée de recouvrir cette dette jusqu’au XVIIIe siècle, n’a réussi a récupérer que 10% de la somme prêtée. Selon des historiens, Bona Sforza, morte en exil à Bari en Italie, aurait été empoisonnée pour le compte de Philippe II qui voulait, déjà (!) éviter le remboursement de la dette.

Si les deux pays n’arrivent pas à se mettre d’accord, ils peuvent toujours demander à Mario Draghi de chercher une solution, un joli « ducat-papier » garanti par des obligations espagnoles réassurées sur la dette grecque garantie par les avoir de la BCE, ça serait pas mignon tout plein? …De quoi patienter quelques siècles de plus…

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Avez vous lu ces articles?

One thought on “Une dette reste une dette, même 600 ans plus tard! (Na!)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.