Un nouveau contrat Afer à l’étude

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

L’association d’épargnants Afer a missionné Aviva sur le lancement d’un contrat d’assurance vie euro-croissance.

UN CAPITAL GARANTI SEULEMENT AU TERME DU CONTRAT

Même si les contours du produit ne sont pas encore connus, « nous voulons être les premiers sur le sujet », a indiqué un porte-parole d’Aviva. Dans le rapport Berger-Lefebvre, cette assurance vie d’un nouveau type est présentée comme un contrat qui aurait la sécurité d’un fonds en euros et le rendement plus attractif des supports en unités de compte et ne sera pas un simple copier-coller des contrats euro-diversifiés.

Le produit disposerait de fonds bloqués pendant plusieurs années dans des entreprises ainsi que d’un capital garanti seulement au terme des huit ans. Les auteurs du rapport ont préconisé, pour susciter l’intérêt des épargnants, de maintenir l’antériorité fiscale en cas de transformation, comme dans le cas des contrats « Fourgous ».

45 MD€ D’ENCOURS POUR LE CONTRAT AFER

Pour rappel, Aviva Investors France, filiale de gestion d’actifs de l’assureur, a déjà créé il y a quelques mois les deux nouveaux fonds « Amérique » et « Marchés Emergents » pour le support en unités de compte du contrat Afer. Ce dernier est l’une des assurances vie multisupport les plus importantes en France, avec un encours de 45 Md€ fin 2012 pour environ 800 000 contrats.

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]


728x90.gif

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.