SRD – Système de Règlement Différé

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Comme son nom l’indique, c’est un marché sur lequel le dénouement des opérations, c’est à dire le paiement de vos achats ou l’encaissement de vos ventes ne se fait qu’à la fin du mois boursier.

Le SRD ne permet de spéculer que sur certaines valeurs. Vous ne pouvez investir, à crédit, que sur environ 150 actions considérées comme «éligibles» par Euronext (la société qui gère la Bourse de Paris).

Autrement dit, vous pouvez acheter et vendre la même action dans le même mois boursier sans avoir à débourser de liquidités. C’est à la fine de la foire, euh, pardon, du mois qu’on fait les comptes. Si vous avez vendu plus cher que le prix au moment de votre acquisition, vous encaissez la différence (moins les frais, bien sûr…). Dans le cas inverse, c’est vous qui réglez la différence (plus les frais, comme il se doit…)

Le jour de la liquidation, si vous payez les titres que vous avez acheté et donc que vous en devenez détenteur, on dit que vous « levez les titres ».

Si, arrivé le jour de la liquidation, vous ne levez pas, vous ne prenez pas vos pertes ou vos gains, et que vous décidez d’attendre le prochain terme, on dit que vous « faites reporter ». Il vous en coûtera les frais à payer immédiatement.

Bon, prenons un exemple:

Vous pensez que l’action MVMA va progresser (elle n’existe pas, rassurez vous… et de là à ce qu’elle soit au SRD, il passera de l’eau sous les ponts!). Grâce à l’effet de levier que vous permet le SRD, vous en achetez donc 1 000 à 10 € avec SRD, tout en n’ayant que 2 000 euros sur votre compte. Si l’action monte jusqu’à 11 euros, vous la vendez et empochez la différence entre les cours d’achat et de vente sur 1 000 titres, soit un gain de 1 000 € (moins les frais) sans avoir dépenser un ct.

A l’inverse, si le titre est en baisse, vous avez trois possibilités:

– Soit vous « débouclez » votre position en cédant vos titres et supportez une moins-value.
– Soit vous sortez votre Carte Bleue pour payer et « levez » vos titres, vous en êtes alors propriétaire.
– Soit vous « reportez votre position » dans l’espoir que le titre va progresser. Dans ce cas, le report donne lieu au versement de frais supplémentaires et il est fiscalement considéré comme une vente suivie d’un achat. 

Dans l’autre sens,  si vous pensez que l’action A va baisser, vous pouvez la vendre au SRD sans pour autant la détenir en portefeuille… à condition toutefois d’avoir une couverture suffisante sur votre compte.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.