Plutôt la presse que les monuments historiques!

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

516 millions d’Euros pour subventionner les journaux, 303 millions d’Euros pour les monuments historiques.

Le budget 2013 n’en finit pas de faire parler de lui et de susciter des réactions. Il faut dire que lorsque des coupes sont à faire, d’une manière ou d’une autre on fait forcément des mécontents. Ce qu’il est intéressant de voir, au delà des corporatismes et des réactions partisanes, c’est l’idée générale qui prévaut dans les arbitrages. On pourrait penser, en bonne gestion, par pragmatisme ou réalisme, qu’un budget resserré aurait comme ligne directrice de renforcer l’Etat sur ses missions régaliennes et de laisser au contraire de côté les aspects interventionnistes de côté, ne serait ce que temporairement.

Dans cet esprit, que penser des coupes sombres dans le budget de la défense, secteur régalien par définition, qui amène notre armée, en des temps plus qu’incertains, à un état de sous effectif et de sous équipement plus que grave?

Je fais partie de ceux qui pensent que la culture n’est pas un secteur régalien et que nous n’avons jamais vu une culture d’Etat subventionnée qui n’était autre chose qu’une mise au pas de la création au service de l’idéologie dominante. Voir le budget de la culture réduit devrait me faire plaisir. Et pourtant, quels choix dans les coupes! Allons nous voir un seul de ces artistes officiels qui ne vivent que grâce aux subventions et qui créent « dans la ligne » contraint à se remettre en cause? Non. Allons nous voir une seule de ces manifestations pseudo culturelles qui polluent nos villes à intervalles réguliers annulée? Non. Le ministère de la culture va-t-il dégraissé le mammouth en taillant des les effectifs pléthoriques de son administration? Que nenni. Les économies seront sur l’entretien du patrimoine et sur les musées. C’est à dire, dans la culture, ces éléments dont on peut penser qu’ils sont en partie du ressort de l’Etat, c’est à dire l’entretien (ou l’organisation de l’entretien) des bâtiments et des oeuvres et la transmission du savoir culturel. 303 millions seront affectés à l’entretien des monuments historiques, c’est à 100 millions de moins que nécessaire. Et ne comptez pas sur une « niche fiscale » pour vous inciter à pallier à la défaillance de l’Etat!

Comme le signale fort justement La Tribune de l’Art,  c’est 213 millions de moins que ce qui est alloué… au soutien de la presse écrite! Incroyable, non? Si il est bien un secteur qui ne devrait PAS être aidé ni recevoir de subsides de la part de l’Etat, c’est bien cette presse qui se dit libre et indépendante et qui va tous les mois, au guichet du Trésor chercher sa récompense pour services rendus. 516 Millions d’Euros distribués tous les ans à des entreprises privées. Ce type d’intervention ne subit aucune coupe. Pourtant, nous parlons là d’un demi milliard d’Euros qui pourraient, que dis je, qui devraient être immédiatement économisés. Un ministre qui préfère subventionner les journaux qu’entretenir le patrimoine national, voilà qui en dit long sur l’idéologie qui nous gouverne.

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Avez vous lu ces articles?

9 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.