L’Irlande défend l’installation de géants Internet comme Yahoo!

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Enda Kenny et Marissa Meyer se serrant la main
Le 1ier ministre irlandais et la Présidente de Yahoo envoient leur meilleur souvenir à Hollande... et à la France!

Hollande, avait estimé ce jeudi que l’optimisation fiscale pratiquée par les géants de l’internet n’était «pas acceptable»…

Une réponse indirecte aux déclarations de François Hollande sur les géants du Web? Toujours est-il que le premier ministre et le vice premier ministre irlandais ont estimé ce vendredi que l’attrait exercé par le pays sur les géants de l’internet avait de bonnes raisons économiques, et que l’Irlande n’était pas «un paradis fiscal».

Le président français, François Hollande, avait estimé jeudi que l’optimisation fiscale pratiquée par les géants de l’internet n’était «pas acceptable». «Chacun doit être dans les mêmes situations de concurrence, y compris sur le plan fiscal», avait dit le chef de l’Etat, ajoutant que «par rapport à ces grands groupes que l’on connaît, qui se mettent dans des pays à faible taux d’imposition des sociétés, nous devons agir».

Interrogé sur la récente décision du groupe américain Yahoo de regrouper en Irlande les services et les données personnelles de ses utilisateurs en Europe, Afrique et Moyen-orient, le vice premier ministre, Eamon Gilmore, a estimé que ce n’était «pas surprenant»

Lisez aussi:  La santé des Français de plus en plus fliquée

L’Irlande, la capitale de l’Internet

Kenny a, lui, évoqué la volonté de Yahoo de rejoindre «tous les grands groupes d’internet déjà installés en Irlande.» «L’Irlande est devenue en quelque sorte une capitale de l’internet», a dit Gilmore.

Kenny a aussi vanté «l’environnement réglementaire» en Irlande pour le secteur numérique, «dont n’importe quel pays européen pourrait s’inspirer». En ce qui concerne la fiscalité, le premier ministre a été très ferme, rappelant que ce domaine «relevait de la compétence nationale». «Nous avons toujours été très clairs là-dessus», a-t-il dit.

Un taux très bas d’impôt sur les sociétés

L’Irlande pratique un taux très bas d’imposition des sociétés, 12,5%, et a toujours farouchement refusé d’y toucher, même en contrepartie de l’aide internationale reçue suite à la crise de la dette.

Au-delà de ce taux très bas, des questions sont posées sur le rôle joué par l’Irlande dans les stratégies de certaines multinationales pour payer moins d’impôt en faisant voyager leurs revenus d’un pays à l’autre.

L’exemple de Google en France

Récemment en France, le site lepoint.fr a fait état d’un redressement fiscal d’1 milliard d’euros du géant Google, dont le système d’optimisation fiscale passerait par une filiale irlandaise.

Gilmore a assuré que Dublin «coopérait totalement» avec l’OCDE dans son travail sur l’optimisation fiscale, visant à développer des règles communes pour encadrer ces pratiques qui très souvent ne sont pas illégales à proprement parler.

«Il faut trouver un solution internationale à ce problème international», selon Kenny.

Lu sur: www.20minutes.fr

Commentaire de Thibault Doidy de Kerguelen:

Quand certains chassent les géants américains et avec eux les ingénieurs, techniciens et employés français, d’autres ont une politique intelligente d’accueil….
La normalisation fiscale européenne a-t-elle une seule chance de se faire sur les normes françaises? Non, puisque notre pression fiscale est la plus haute du monde. Dès lors, plutôt que de crier des slogans idiots et de faire fuir les investisseurs étrangers, ne serait il pas plutôt plus intelligent de commencer à nous aligner sur nos voisins afin de faire en sorte que nos atouts technologiques et logistiques ne soient plus contrés par notre fiscalité débile et permettent aux grands groupes américains de s’installer plutôt chez nous qu’ailleurs?

Lisez aussi:  La santé des Français de plus en plus fliquée

Lisez aussi: http://www.siliconrepublic.com/enterprise/item/35688-yahoo-moves-all-its/

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.