L’Europe et ses bien curieuses priorités…

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Décidemment, l’institution bruxelloise, que nous avons coutume d’appeler « Europe » au risque de détériorer pour longtemps l’image d’une construction et d’une union nécessaires, nous étonne à presque chacune de ses initiatives.

Après avoir « tancé » le Président Sarkosy qui annonçait vouloir éviter qu’une société français dont l’État est actionnaire de délocalise hors d’Europe une partie de sa production, après s’être mêlé il y encore peu de temps (cf notre rubrique « Analyse ») de la fiscalité française, alors qu’il lui a fallu plus de deux mois pour rédiger un communiqué insipide condamnant le massacre de chrétiens coptes en Égypte, alors que se met en place, en dehors de la commission et de ses services, une coopération franco-belgo-britannique dans la lutte contre les enlèvements d’enfants, nos fonctionnaires zélés interviennent à propos…… de la discrimination que représentent les tarifications différenciées selon les sexes (sic)… (des anges???)

Les femmes ont trois moins d’accidents que les hommes et beaucoup moins graves? Tant pis pour elle, elle paieront leur assurance auto le même prix!  Cela ne concerne pas seulement l’assurance auto, les contrats de complémentaires santé, qui répercutaient notamment les risques liés à la maternité, devront eux aussi être « harmonisés ». La différence d’espérance de vie (encore supérieure de quelques années pour les femmes) entre les sexes devra également être gommée. Ainsi, les hommes verront leur pension d’assurance-retraite et leurs primes d’assurance-vie diminuer! Logique, le fait qu’ils bénéficient de leurs prestations retraites et cotisent à leur assurance-vie quelques années de moins que leurs compagnes se répercutait dans les prix.

Les actuaires à la corbeille! Ne riez pas, car si « l’Europe » estime qu’il n’y a pas lieu de discriminer au titre des sexes dans l’établissement d’un contrat d’assurance, de quel droit est il possible de discriminer au titre de l’âge? Et du poids? Et de la taille? Et de l’état de santé?

La même assurance pour tout le monde qui couvre tout le monde pareil en effaçant toute particularité individuelle, j’ai l’impression d’avoir déjà vu ça quelque part… et que ça n’avait pas très bien fonctionné, si je me souviens bien!

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.