Les prêts immobiliers de plus en plus chers..

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)


Les indices de taux immobiliers fleurissent, leurs dates de parutions s’échelonnent, conséquence: un effet répétitif. Aujourd’hui, c’est le courtier Empruntis qui publie ses chiffres.

Selon lui, les taux d’intérêt fixes des crédits immobiliers continuent d’augmenter. Sur un mois (de mi-février à mi-mars 2011), la hausse varie de +0,05 à +0,20 %, selon les durées et les régions. Les emprunts sur 15 ans peuvent atteindre 3,90 %, et ceux sur 20 ans, 4,10 %, soit une augmentation de +0,10 %.

C’est le Sud-Ouest qui demeure la région la moins chère avec 3,85 % sur 15 ans, contre 3,70 % un mois plus tôt. Les régions les plus chères sont l’Ile-de-France, Rhône-Alpes (toutes les deux à 3,95 % sur 15 ans), l’Est (4,15 % sur 20 ans) et la Méditerranée (3,95 % sur 15 ans et 4,15 % sur 20 ans).

Meilleurtaux qui publie également son Observatoire du crédit et confirme cette tendance. Le courtier affirme que 84% des banques avec lesquelles il travaille ont augmenté leurs taux de 0,15 point en moyenne sur un mois. La hausse atteint 0,4 point  par rapport au mois d’octobre 2010 et 0,2 point comparé au mois de mars l’année dernière.

Deux facteurs viennent relativiser cette hausse. D’une part le PTZ, dont la version « + » de cette année semble emporter un certain succès, qui, avec son taux zéro vient abaisser le taux effectif global de l’acquisition, et la délégation d’assurance qui permet à l’emprunteur de souscrire son assurance « garantie emprunteur » auprès d’un professionnel de l’assurance, réalisant ainsi de substantielles économies.

Néanmoins, les banques tablent sur une nette diminution des crédits accordés cette année (130 milliards contre 158 l’an passé).

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.