Les investisseurs américains ont ils une bonne idée de la situation française?

The following two tabs change content below.
Jean-Pierre Chevallier est économiste. Ancien professeur d’économie à l’université de Nice, il est spécialiste de politique monétaire et analyste financier indépendant. Il se définie lui-même comme "Business économiste monétariste béhavioriste Analyste financier indépendant, contrarian...

Derniers articles parJean Pierre Chevallier (voir tous)

La dégradation de la note de la dette française n’a eu aucune incidence sur les bons du Trésor français…. Qui a tort? Les agences de notation ou le marché?

Vendredi 8 novembre, coup de tonnerre au petit matin : les méchants américains de S&P ont osé dégrader la note souveraine de la France à l’insu du plein gré de la nomenklatura.

Logiquement, les rendements des mauvais bons à 10 ans du Trésor français ont bondi à l’ouverture des marchés européens, cf. mon article à ce sujet mais ils sont revenus dans leur tendance antérieure en cours de séance américaine, à 2,221 %,

Document 1 :

120x600 Jardin.gif


Leur écart par rapport aux rendements des taux helvètes n’a pas bougé

Document 2 :

… ni par rapport au Bund,

Document 3 :

C’est une fois de plus un bon exemple du comportement panurgiste des investisseurs américains qui sont persuadés que tout va bien en Europe, et surtout en France.

Par contre, les rendements des Notes à 10 ans sont repartis logiquement à la hausse compte tenu de tous les indicateurs confirmant la bonne santé de l’Amérique, en concordance avec toutes mes analyses antérieures, et contre les avis de tous les journaleux et bonimenteurs…

Document 4 :

… ainsi que leur écart par rapport aux rendements des Notes à 2 ans

Document 5 :

… si bien que le cycle haussier vient de se rapprocher dangereusement de la zone critique,

Document 6 :

Le bombardier furtif B-2, Ben Bernanke, a besoin d’un épouvantail pour rester dans les clous.

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.