Le médiateur de la Fédération Française de Banques a remis son rapport 2010

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

La Fédération bancaire française (FBF) met en place depuis 2002 un service de médiation à la disposition des banques ne souhaitant pas se doter d’un médiateur attitré. Ce poste est tenu par Bernard Jolivet qui vient de remettre son rapport d’activité au gouverneur de la Banque de France.

Sur 1286 courriers reçus (contre 1366 en 2009 et 992 en 2008), 476 ont été écartés comme n’étant pas du ressort du médiateur auprès de la FBF. Sur les 810 dossiers restants, 209 courriers n’appelaient pas de traitement spécifique du fait de leur contenu non litigieux. 601 concernaient un litige avéré ; ils ont donné lieu à 6 médiations formelles et 595 interventions du médiateur dont 327 ont comporté une solution jugée satisfaisante par les parties.

Les principaux litiges ont en 2010 porté pour l’essentiel sur les opérations de crédit, le fonctionnement du compte, l’épargne et les moyens de paiement. Plus de 55 % comportaient un aspect financier significatif (supérieur à 500 euros)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.