Le baromètre PAP est au beau fixe…

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Les prix de l’immobilier entre particuliers sont repartis en légère hausse en juin. Selon le baromètre de Particulier à Particulier (PAP), qui mesure tous les mois l’évolution des prix des biens vendus dans les huit plus grandes agglomérations de France, ils ont progressé de 0,3 % environ sur un mois. Depuis le début de l’année, le prix des appartements (qui avait cédé 0,1 % en mai), cumule une hausse de 1 %. Plus dynamique, celui des maisons (-0,3 % en mai) affiche une progression de 2,66 %.

PAP constate par ailleurs une baisse des taux de négociation, qui mesure l’écart entre le prix de mise en vente d’un bien et le prix effectif de la transaction. Ce taux est passé en un mois de 4,41 à 4,33 % pour les appartements, et de 6,34 à 6,05 % pour les maisons. Quant aux délais moyens de transaction, ils restent stables cette fois encore : il faut toujours en moyenne cinq semaines pour vendre un appartement, et sept semaines pour vendre une maison.

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.