La Société Générale maquille moins que d’habitude….

The following two tabs change content below.
Jean-Pierre Chevallier est économiste. Ancien professeur d’économie à l’université de Nice, il est spécialiste de politique monétaire et analyste financier indépendant. Il se définie lui-même comme "Business économiste monétariste béhavioriste Analyste financier indépendant, contrarian...

Derniers articles parJean Pierre Chevallier (voir tous)

Il y a un net progrès dans la manière dont les dirigeants de la SocGen présentent leurs comptes. Mais ils ne maîtrisent pas encore les subtilités de la transparence……

Les mécanos de la Générale viennent de publier leurs résultats pour ce dernier trimestre et ô miracle : ils ont fait des progrès car ils mentionnent maintenant le montant des écarts d’acquisition dans leur bilan, ce qu’ils ne faisaient pas auparavant !

Document 1 :

Prêt Auto_300x250


C’est incroyable mais vrai ! Les mécanos de la Générale se sont permis de publier jusqu’à maintenant des comptes sans reporter le montant du goodwill à l’actif, en toute impunité, ce qui est bien entendu contraire à toutes les règles en la matière, cliquer ici pour voir entre autres mon dernier article à ce sujet avec la copie du bilan à la fin du 2° trimestre dernier.

Une fois de plus, on constate que les dirigeants de nos Gos banques font ce qu’ils veulent, en toute impunité, sans respecter qui que ce soit ni quoi que ce soit, de connivence avec les zautorités qui n’en sont pas, en profitant de l’ignorance crasse des veaux de Français.

Le plus drôle est que les mécanos de la Générale s’emmêlent les pinceaux dans cette affaire : ils publient dans leur bilan des écarts d’acquisition pour un montant de 5,2 milliards d’euros, cf. mon document 1 ci-dessus, mais pour 6,132 milliards dans un autre document, en annexe technique,

Document 2 :

Comme je l’ai déjà écrit précédemment, les mécanos de la Générale ont été amenés à publier un tel document à la suite de mes articles car il leur était difficile de continuer à prétendre que le montant des capitaux propres qu’ils affichaient pouvait être considéré comme fiable.

En tenant compte des données de ces documents, le véritable multiple d’endettement (leverage) est de 32,1 correspondant à un ratio Core Tier 1 réel de 3,1 % en concordance avec la méthode permettant de les calculer selon les règles prudentielles édictées par ce bon vieux Greenspan
Document 3 :

Société Générale 2011 Q4 2012 Q4 2013 Q1 2013 Q2 2013 Q3
1 Assets 1 181,37 1 250,90 1 246,30 1 254,10 1 254,40
2 Equity 47,067 49,279 49,907 49,413 50,885
3 TSDI 6,305 6,883 7,013 6,104 6,854
4 Goodwill 7,942 6,29 6,276 6,169 6,132
5 Tangible eq 32,82 36,106 36,618 37,14 37,899
6 Liabilities 1 148,55 1 214,79 1 209,68 1 216,96 1 216,50
7 Leverage (µ) 35 33,6 33 32,8 32,1
8 Tier 1 (%) 2,86 2,97 3,03 3,05 3,12

Sommes en milliards d’euros.

 

Euh… Un petit rappel : la banque des frères Lehman a fait faillite avec un leverage de 32

Il faudrait augmenter les capitaux propres de 76 milliards d’euros pour que la Générale respecte les règles prudentielles d’endettement de ce bon vieux Greenspan.

Les mécanos de la Générale publient donc des comptes qui ne donnent pas une image fidèle de la réalité en vue de tromper les investisseurs, ce qui est condamnable mais pas condamné car une fois de plus, on voit très bien que les dirigeants de nos Gos banques font eux-mêmes les lois et règlements et les appliquent à leur convenance.
Par ailleurs, les mécanos de la Générale ne donnent évidemment aucune information sur les 17 milliards d’euros environ qu’ils empruntent tous les jours à la Banque de France dans le cadre des Titres de Créances Négociables en mettant en pension des titres (sous la seule forme des Certificats de dépôt).
Heureusement, je suis le seul, à ma connaissance à faire de telles analyses.
Les règles comptables sont redoutables car, lorsqu’on sait décrypter correctement les comptes, il est toujours possible de savoir si tout se passe bien ou si quelque chose ne va pas quelque part.
Pour l’instant, tout va bien : pas de tsunami.

Cliquer ici pour rechercher les résultats de la Générale de ce dernier trimestre.

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.