Immobilier : nouvel indice pour les loyers du tertiaire

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Il s’agit de l’Ilat (Indice des Loyers des Activités Tertiaires). Il vient d’être définitivement adopté après son passage devant le Conseil Constitutionnel.

Ce protocole était né des discussions entre l’ADI (l’Association des Directeurs de l’Immobilier), la FSIF (Fédération des Sociétés Immobilières et Foncières), l’Aspim et Afilog.

Cet indice peut servir de référence conventionnelle, selon la préférence des parties, mais n’est pas obligatoire. Il se compose de la manière suivante:

– 50% de l’indice des prix à la consommation (IPC),

– 25% de l’indice du coût de la construction (ICC),

– 25% de l’évolution du produit intérieur brut en valeur (PIB).

Il a donc vocation à s’appliquer soit dans les conventions (bail commercial ou professionnel) qui avait prévu sa substitution à l’indice du coût de la construction, soit dans les futurs baux et ce au choix des parties.

Avez vous lu ces articles?

One thought on “Immobilier : nouvel indice pour les loyers du tertiaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.