Faut il sauver le soldat Huawei et pourquoi?

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Faut il sauver le soldat HuaweiL’enjeu des sanctions imposées par Trump à Huawei ne concerne pas le marché des smartphones mais celui de la 5G!

La 5G régira l’intégralité des échanges mondiaux à échéance de 20 ans

La 5G, c’est toute la technologie de demain, c’est la gestion de tous les objets connectés, de la médecine, des images ultra haute définition (donc de la video surveillance), des véhicules autonomes (donc du transport de marchandises)… Les USA ont entre 15 et 18 mois de retard sur Huawei dans la maîtrise de cette technologie.

Accuser Huawei d’espionnage (un comble de la part des Américains qui pillent allègrement toutes les données des entreprises européennes stockées sur les serveurs cloud soit situés aux Usa soit appartenant à des sociétés américaines!) permet de justifier d’imposer des mesures de restriction faisant retarder l’installation de matériels chinois le temps de rattraper ce retard et permettre d’imposer ensuite des matériels américains.

Ainsi, après avoir mis la main sur les données personnelles de milliards d’individus répartis à travers le monde, après avoir mis en place l’écoute de milliards de communications téléphoniques et électroniques, après avoir mis la main sur les données stockées sur le cloud, l’Empire veut pouvoir maîtriser, sans partage, sans concurrence, le monde technologique de demain.

Imaginez que les pétroliers auto pilotés, que les avions auto pilotés, que la video surveillance de toutes les villes du monde, que les services de santé du monde dépendent de la technologie aux mains d’une seule et unique puissance! Le pouvoir politique de cette puissance peut instantanément paralyser un pays, une compagnie, à son gré, en fonction de ses souhaits ou de ses intérêts. C’est pire que l’affaire du racket des sociétés européennes, c’est pire que l’affaire d’Androïd, c’est pire que les écoutes de la NSA, c’est pire que les attaques virales des centrales nucléaires iraniennes, c’est pire que l’assassinat d’opposants par des drones, c’est la possibilité discrétionnaire donnée à un homme ou tout au moins un Etat et un seul de vie et de mort d’un autre Etat et de millions d’individus. C’est l’Etoile noire en action. Oh, je sais, certains de mes amis, par trop « idéologues » à mes yeux, me rétorqueront que les liens entre Huawei et le pouvoir politique chinois sont plus évidents que ceux existants entre les sociétés américaines et le pouvoir politique américain (la « preuve » avanceront ces idéologues, le Président de Huawei est un ancien ingénieur militaire…). Comment oser affirmer de telles balivernes? Comment oser affirmer que Google n’est pas aux ordres du pouvoir politique lorsqu’il interdit l’usage d’Androïd à Huawei dans le cadre du conflit? L’indépendance des sociétés privées n’existe que dans les rêves de certains « globalizatiolâtres » et dans les cauchemars de leurs frères étatistes.

Alors, pour en revenir à mon interrogation de départ, oui, je pense qu’il faut sauver le soldat Huawei, ne serait ce que pour assurer un semblant de compétition et de concurrence sur LE marché qui déterminera le monde de demain.

Trump fait son job, aux autres de faire le leur!

Dernier point pour ceux qui ne sont pas capables de raisonner autrement qu’en personnalisant les débats. Si je compare la possible hégémonie américaine à l’Etoile noire, cela ne veut pas dire que Trump est Darkvador. Tous les exemples d’actions illégales et impérialistes que j’ai énumérées plus haut ont été menées sous les mandatures précédentes. Trump défend les intérêts américains avec véhémence et, il faut bien l’avouer, avec succès…. même si sa réussite semble plus due à la faiblesse et la soumission de ceux qui devraient avoir la volonté et la niaque nécessaires pour défendre leur indépendance et leurs propres intérêts nationaux et économiques!

Soyons fous!

Puisque nous sommes en retard sur Huawei quant à la mise en exploitation de systèmes 5G, pourquoi ne pas passer des accord avec eux pour la fabrication sous licence, en France, avec transfert de technologie, de leurs matériels (un petit peu comme ils ont fait dans l’autre sens ces dernières décennies ou comme la France a su le faire à une certaine époque avec Westinghouse) ? Nous rattraperions notre retard, nous serions (toujours comme avec Westinghouse) capables d’améliorer (notamment en termes de sécurité car la norme 5G actuelle est une vraie passoire) et de nous approprier cette technologie. Une telle stratégie ne nous permettrait elle pas, alors que nous sommes rayés du marché du nucléaire civil que pourtant nous dominions, que nous sommes en passe d’être rayés de l’espace civil alors que nous le dominions, de nous repositionner sur la techno des quatre ou cinq prochaines décennies?

Oui, oui, je sais, Benalla, Rugy, les vacances de Macron, la PMA, les élections municipales, le clown bouffeur de kebabs…. un pays n’a jamais que la politique que ses dirigeants sont capables de mener, jamais plus ni jamais mieux! Dommage!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.