Diminution des frais bancaires

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)


Au terme d’une longue procédure, l’Autorité de la concurrence a fait savoir hier qu’elle avait obtenu des banques françaises la suppression définitive des principales commissions interbancaires appliquées aux prélèvements, TIP et autres moyens de paiements scripturaux.

Ne crions pas victoire trop tôt. En effet, le principe bien français des « coûts cachés » fait que ces frais n’apparaissaient pas comme tels dans nos factures. Ce sont les entreprises facturières qui payaient ces frais aux banques, les répercutant comme il se doit sur nos factures. Donc, en bonne logique, nos facture devraient baisser… « devraient », nous verrons bien qui est honnête et qui l’est moins…. Les engagements pris par les banques et rendus obligatoires par l’Autorité portent sur une réduction de 50 % de toutes les commissions au 1er septembre 2012 et la suppression de la plupart des commissions au 1er septembre 2013.

Les commissions exceptionnelles sur rejets de prélèvement (quelques fois exorbitantes dans certains établissements bancaires) seront, elles, également réduites de 50 % le 1er septembre 2012, avant de faire l’objet d’une nouvelle évaluation sur la base d’une étude de coûts, dont le cahier des charges sera validé par l’Autorité de la concurrence.

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.