Crédit immobilier : la hausse des taux se confirme

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

En janvier 2011, les taux des prêts du secteur concurrentiel se sont établis à 3,47 % en moyenne (3,60 % pour l’accession dans le neuf et 3,44 % pour l’accession dans l’ancien), selon l’Observatoire Crédit Logement / CSA. Les taux remontent pour le deuxième mois consécutif dans un contexte où la demande s’est réduite en ce début d’année 2011, après un emballement exceptionnel en fin d’année 2010 dû à la fin de deux dispositifs fiscaux : l’investissement Scellier et la déduction des intérêts d’emprunt pour l’acquisition de la résidence principale. Dans ce contexte, la part des taux variables remonte pour la première fois depuis 2 ans pour s’établir à 6,7 %. En janvier 2011, la durée des prêts s’est établie à 206 mois (239 pour l’accession dans le neuf et 217 mois pour l’accession dans l’ancien), soit une réduction moyenne de l’ordre de 5 mois (4 mois pour le neuf et 7 mois pour l’ancien). Les conditions de crédit se sont dégradées d’environ 7 % depuis novembre 2010, si l’on prend en compte la suppression du crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt. En janvier 2011, le coût du crédit recule ; il représente 3,77 années de revenus alors qu’il représentait 3,95 années de revenus en novembre 2010. La raison : la baisse des opérations réalisées (-3,6 %).

le 23/02/11, le courtier en ligne Empruntis.com constate lui aussi une hausse quasi-générale des taux des crédits immobiliers, quelles que soient les durées et dans toutes les régions. Pour un prêt sur 15 ans, le taux moyen s’établit à 3,80 % (+0,05 point par rapport au mois précédent) ; sur 20 ans, le taux moyen est à 4 % (+0,05 point par rapport au mois précédent). Les minima se situent autour de 3,55 % sur 15 ans et 3,70 % sur 20 ans.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.