Bruxelles assigne la France…. pour son air!

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

La France n’a pas respectée la directive-cadre 2008/50/CE portant sur la qualité de l’air.

Cette dernière impose aux Etats membres de « limiter l’exposition de la population aux microparticules appelée PM10 » (essentiellement présentes dans les émissions de polluants imputables à l’industrie, à la circulation routière et au chauffage domestique). La concentration journalière légale est de 50 µg/m³ et ne doit pas être dépassée plus de 35 fois au cours d’une même année.

Depuis l’entrée en vigueur de la législation en 2005, les valeurs limites applicables aux PM10 ne sont pas respectées dans seize zones françaises : Marseille, Toulon, Avignon, Paris, Valenciennes, Dunkerque, Lille, le territoire du Nord Pas-de-Calais, Grenoble, Montbéliard/Belfort, Lyon, le reste de la région Rhône-Alpes, la zone côtière urbanisée des Alpes-Maritimes, Bordeaux, la Réunion et Strasbourg.

Qui a dit que Bruxelles brassait du vent?

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.