2010, année historique pour les SCPI

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Avec une collecte totale de 2,46 milliards d’euros, 2010 constitue une année historique pour les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). « Quarante ans après leur création, les SCPI n’ont jamais suscité à ce point l’intérêt des investisseurs », indique l’ASPIM (Association française des sociétés de placement immobilier) dans son bilan annuel. A elles seules, les SCPI « classiques », qui « délivrent un rendement élevé et pérenne » selon l’ASPIM, ont collecté 1,50 milliard d’euros, devant les SCPI « Scellier », 920 millions d’euros. Le marché secondaire (marché de la revente) a également connu une importante activité, avec 417 millions d’euros de parts échangées, représentant 1.87% de la capitalisation.

Fin 2010, la capitalisation des SCPI se montait à 22,3 milliards d’euros (+18 % sur un an) et ces sociétés affichaient un rendement annuel moyen de 5,6 %, un bon résultat compte tenu du risque faible de l’investissement.

Avez vous lu ces articles?

One thought on “2010, année historique pour les SCPI

  • Je pense que l’on n’a pas fini de parler des SCPI étant donné la moyenne de rendement de ce type d’investissement. Cependant, comme toujours, il est nécessaire de bien se renseigner et d’avoir accès à des informations fiables et actualisées. Le site http://www.pierrepapier.fr/ me paraît à cet egard professionnel.
    Merci pour votre article.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.