Vous êtes pessimistes!

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Detroit-usine-USA83% des lecteurs de MVMA qui ont répondu au sondage pensent que Gattaz a raison..

En un petit peu moins d’une semaine, vous avez été 133 à répondre à notre sondage « Qui a raison? »

111 d’entres vous, soit 83%, estiment que Monsieur Gattaz a raison lorsqu’il affirme que l’économie française est au bord du gouffre

4 d’entre vous, soit 3%, estiment que François Hollande a raison et que Monsieur Gattaz n’a pas à faire de French bashing

4 d’entre vous, soit 3%, estiment qu’en fait, les deux ont raison, que si l’économie française est bien au bord du gouffre, il ne sert à rien de le crier sur les toits et qu’il vaut mieux se taire….

12 d’entre vous, soit 9% estiment que les deux ont tort, que l’économie française n’est pas au bord du gouffre et que Hollande ferait mieux de s’occuper de ce qui regarde l’Etat que de commenter les déclarations du Président du patronat…

Enfin, et c’est une bonne nouvelle, seulement deux d’entre vous s’en foutent….

Il ressort de ce rapide sondage, qui, bien évidemment n’a aucune valeur d’extrapolation, que, soit vous êtes de fieffés pessimistes, soit vous êtes d’une sacrée lucidité.

Il est fort à craindre, effectivement, que l’économie française soit au bord du gouffre. Alors que celles de tous les autres pays, y compris de la zone euro, redémarrent, la notre reste en panne, notre déficit commercial continue de se creuser, notre consommation est en berne. Les investissements des entreprises ne repartent pas. Le nombre de défaillances d’entreprises continue d’augmenter. Les rares secteurs qui connaissent une reprise de l’emploi la connaissent sous forme de CDD, c’est à dire de manière conjoncturelle, sans confiance dans l’avenir.

Pourquoi? La première cause est indiscutablement le coût de la MO. Notre gouvernement, idéologique au lieu d’être pragmatique, ne cherche pas à résoudre les problèmes des Français et de la France mais à imposer un modèle idéologique de la société envers et contre tout, voire contre tous.

Un exemple? Nous connaissons une légère reprise de l’embauche sous forme de CDD dans certains secteurs économiques et sur certaines zones géographiques. Que fait notre gouvernement? Au lieu d’accompagner le mouvement en incitant les entreprises à multiplier ces embauches, même provisoires, il préfère prendre des mesures qui renchérissent le coût des CDD!!!!! Conclusion, au lieu d’avoir moins de gens qui pointent à Pole Emploi et qui sont indemnisés, c’est à dire à la charge de la collectivité, au lieu d’avoir une part de la population qui retrouve un petit peu d’oxygène, tant financière que sociale et qui augmente, même faiblement, sa consommation (avec les effets bénéfiques sur le secteur marchand et industriel), au lieu d’avoir des entreprises qui, soulagées de pouvoir, en cas de problème ou de retournement de conjoncture, réduire le nombre de salariés sans que cela ne mette en péril l’existence même de la société, se mettraient mode développement, tant commercial que productif (avec les effets bénéfiques sur les services et l’équipement), nous avons…. une réglementation qui pénalise ces « affreux exploiteurs capitalistes qui profitent du malheur du peuple pour précariser l’emploi »! Et par la même occasion, quelques milliers de chômeurs indemnisés en plus quand nos voisins voient le leur régresser, une pression fiscale qui augmente pour empêcher tous les nouveaux pauvres générés par le système de crever, une activité économique terne et morne qui transforme la France, hier « locomotive de l’Europe » en boulet que les autres finiront bien par lâcher.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.