Une employée de la CAF de Bordeaux agressée

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

CAF de BordeauxSon geste, compréhensible, est le résultat d’une politique incohérente du gouvernement

Un homme a perdu son calme dans les locaux de la Caisse d’allocation familiale rue Gabriel-Péri à Bordeaux Lac. Il a saisi l’écran de l’ordinateur qui se trouvait sur le bureau de la technicienne d’accueil qui venait de le recevoir et l’a projeté à terre. […] La personne qui s’est énervée est venue car ses droits au RSA venaient d’être suspendus. Il manquait un justificatif de domicile dans son dossier. Il lui était demandé depuis le mois d’avril. Plusieurs relances lui ont été adressées. Il n’y avait pas répondu. Il est vrai aussi que mardi, il a attendu plus d’une heure avant d’être reçu.[…] Immédiatement avec l’appui de leurs syndicats, les agents ont fait jouer le droit de retrait et les bureaux ont été fermés. Ils le sont restés toute la journée de mardi. Hier matin, un agent de sécurité a été mis en place à l’entrée.[…]une des solutions d’apaisement devrait passer par la mise en œuvre, dans quelques mois, d’un accueil exclusivement sur rendez-vous.

Source: www.sudouest.fr

Commentaire de Thibault Doidy de Kerguelen:

Cet article suscite trois réactions:

1) La politique qui consiste à remplacer le contexte économique par l’assistanat provoque forcément une attente chez les appauvris à qui on promet moultes aides, allocations et prêts. Dans cette logique collectiviste, il est certain qu’en créant chaque jour de plus en plus de pauvres et de plus en plus d’assistés, il est incohérent de réduire le personnel en charge de leur suivi.

2) Le système actuel d’aide est pervers. Cet allocataire n’a pas pu fournir de preuve de domicile, il a vu ses droits suspendus. A votre avis, pourquoi il n’a pas pu fournir de preuve de domicile? Ne sont ce justement pas ceux là, ceux qui ont même du mal à ses loger qui ont le plus besoin d’aide? La collectivisation de la charité fait qu’aucune condition spécifique n’est prise en compte. Il faut rentrer dans les cases. Un fonctionnaire a pondu dans son bureau une règle, fournir un justificatif de domicile (uniquement pour des raisons administratives, le Conseil Général étant le bailleur de fonds veut s’assurer que le bénéficiaire est de son ressort…), quelque soit la situation de la personne, s’il ne fournit pas ce papier, il n’aura rien!

3) La réponse de l’administration CAF au problème est emblématique de la mentalité de l’administration française. Il est plus important de protéger ses fonctionnaires que d’assurer un service public de qualité. Les agressions augmentent? La durée d’attente au guichet est un facteur aggravant? Mise en place de rendez vous. Evidemment les syndicats vont en profiter pour dire qu’il faut prévoir « au moins » une durée de xxx minutes par rendez vous (basée sur le temps le plus long de l’hypothèse, puisqu’à priori, ne connaissant pas l’objet du rendez vous, il faut prévoir le pire….), plus une pause cigarette pour permettre à ces pauvres fonctionnaires de « souffler »… Conséquence, le nombre de personnes reçues va chuter, les allocataires qui voudront un rendez vous l’obtiendront aux calendes grecques… Mais leur colère s’exprimera au téléphone, c’est moins dangereux. Bref, qualité de service qui va se dégrader.

 

Et si on supprimait toutes les aides, allocations en tous genres et qu’on les remplace par un revenu universel octroyé de droit à tout citoyen français? Énorme économie (je rappelle régulièrement que 50% du coût de la politique sociale part en gestion de cette politique…) car les CAF n’auraient plus de raison d’être, énorme souplesse car chacun utiliserait le RU à ses propres besoins sans devoir se soumettre au diktat des fonctionnaires. Par la même occasion, on éradiquerait la grande pauvreté, puisqu’un minimum serait assuré….

2 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.