Un ambassadeur chinois analyse le chômage en France

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

jianmin wu ChineLe travail est source de richesse, développer le travail, c’est développer la richesse…

Nous évoquions hier l’Allemagne et son excédent budgétaire. Il est un autre pays, parti de bien plus loin que la France qui aujourd’hui lui dame le pion sur tous les secteurs, c’est la Chine. Nous évoquons régulièrement, sur MVMA les progrès fulgurants de l’industrie et de la recherche chinoises. Aujourd’hui, c’est le regard que porte un ambassadeur chinois sur le chômage en France et ses causes que je vous propose d’écouter avec attention: (je vous recommande de regarder du coin de l’oeil la réaction d’Alain Juppé qui a l’air un petit peu perdu. Ne comprend il pas ou n’approuve-t-il pas, je vous laisse juge…)

« Le travail est la source de la richesse [avec les 35 heures] on veut la richesse sans la source… »   Ah! les célèbres maximes chinoises! Celle-ci devrait s’inscrire au fronton de Matignon! D’autant qu’à celle-ci on peut adjoindre la réciproque: « Et la richesse crée l’emploi », c’est ce que nous appelons le cercle vertueux de l’économie.

N’oublions pas que les socialistes ne sont pas seulement à l’origine des calamiteuses 35heures, ils sont aussi à l’origine de la suppression de toutes les tentatives qu’un gouvernement Sarkosy, frileux et divisé mais probablement conscient, a essayé de mettre en place pour permettre, simplement permettre, à ceux qui le voulaient de « travailler plus pour gagner plus » car, comme le dit si clairement notre ambassadeur chinois, le travail est source de richesse. Alors nos socialistes ont supprimé les avantages fiscaux liés aux heures supplémentaires, alors nos socialistes ont augmenté la pression fiscale sur les « hautes » tranches de revenus, alors nos socialistes ont anéanti le statut d’auto entrepreneur qui permettait à ceux qui voulaient à tout prix s’en sortir de bosser. Alors le chômage a gagné du terrain, la paupérisation, puis la pauvreté aussi. Monsieur Valls, les entrepreneurs se foutent de savoir si vous les aimez ou non, ils vous demandent simplement de ne plus croire, comme dans la Chine de Mao évoquée ici, qu’ils sont des exploiteurs, des malfaiteurs condamnés à disparaître…

3 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.