Suivez la Française d’Energie

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

logo_francaise_de_l_energieL’introduction de la Française d’Energie n’est pas pour tout de suite tout de suite, mais mettez déjà vos alertes dessus…

La Française de l’Energie, est une société spécialisée dans le gaz de charbon des anciens bassins houillers français. Elle a annoncé aujourd’hui, mardi, l’enregistrement de son document de base par l’Autorité des marchés financiers (AMF), première étape d’un projet d’introduction en Bourse sur Euronext à Paris.

La Française d’Energie, sur des réserves importantes

La Française d’Energie est installée en Lorraine depuis 2009. Elle a certifié ses premières réserves de gaz de houille sur le bassin lorrain. Ces réserves représentent près de six fois la consommation annuelle française! La société prépare la construction de sa première plate-forme de production dans la région et son lancement est prévu avant fin 2017.  Grâce à l’acquisition en cours de bouclage de Gazonor, la Française d’Energie va pouvoir compter bénéficier dès cette années de premiers revenus générés par la production de gaz de mine provenant de trois sites du Nord-Pas-de-Calais .

La Française d’Energie développe une technologie propre

La Française d’Energie revendique des techniques d’extraction « par simple différentiel de pression et sans injection de produits chimiques » et veut « mettre en place des contrats d’approvisionnement avec différents partenaires locaux ou régionaux afin de générer des sources de revenus stables ».

De belles perspectives de croissance

La Française d’Energie vise plus de 15 puits de production en activité en Lorraine d’ici fin 2018, ce qui lui permettrait de générer à partir de cette date une production de plus de 700 millions de m3 sur douze ans, et veut continuer à faire croître la taille de ses réserves. Elle estime que l’exploitation du gaz de houille, de par son rendement, sa proximité aux infrastructures et sa structure de coûts compétitive, « devrait être rentable dans toutes les configurations de marché », et veut se développer à terme au niveau européen, en Allemagne et Belgique notamment.

L’introduction en Bourse de la société, à une échéance non précisée, dépendra notamment des conditions de marché. Soyez y attentifs, très attentifs….

Hotels.com_728x90_FR- sales

Partagez cet article:

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.