PSA à la dérive…

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

 

Sur la terrible annonce qui est tombée hier concernant les 8000 licenciements et la fermeture de l’usine d’Aulnay sous bois, il n’y a pas grand chose à ajouter à l’excellente analyse de Nicolas Doze que voici:

 

Pas grand chose si ce n’est que, il y a quelques jours de cela, PSA et Mitsubishi ont annoncé que leur usine commune de Kalouga en Russie allait passer en production complète, dans un premier temps pour des 408 puis dans un second temps pour des Outland. La production de Citroën DS 5 ne démarrera que fin 2013. Bien sûr que le marché russe est dynamique quand celui de l’hexagone est atone, bien sûr que cela ne représente que quelques centaines d’emplois alors que ce sont plus de 8000 qui seront supprimés en France, mais il faut bien reconnaître que le site de Kalouga est le résultat d’une politique cohérente du gouvernement russe qui a crée une infrastructure de transports, d’écoles de formation, de mise à disposition de terrains qui a incité plusieurs constructeurs, dont Volkswagen et Peugeot, à venir s’installer et à créer des emplois. Le coût de la main d’oeuvre rend l’opération rentable. C’est dingue, ça, comme il suffit d’employer l’argent public à autre chose qu’à payer des fonctionnaires pour collecter des impôts ou à construire des pyramides pour que l’économie se développe….
Arnaud Montebourg et ses 22 commissaires comprendront ils le message? 22 « commissaires » (rien que le nom me fait frémir, il a un petit côté Terreur de 1793 qui me fait froid dans le dos…) dont aucun ne connait l’économie ou l’industrie autrement qu’à travers des dossiers administratifs, ça promet!

 

Addendum du 13/07/2012:

 

Une video qui nous a été transmise par un lecteur et qui apporte une information complémentaire: PSA, en application des disposition de l’UE concernant l’embargo sur l’Iran se couperait d’un marché de 450 000 véhicules par an! Cela rappelle un petit peu le début des déboires de Doux avec l’embargo sur l’Irak… On appelle cela des « dégâts collatéraux », non?

9 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.