Prime à la chaudière…

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Nous nous souvenons de la « prime à la casse » concernant les véhicules, initialement fixée à 1000 €, puis à 700,  à 500 € pour finalement disparaître en 2011. Cette prime nous avait été présentée comme permettant de renouveler le parc avec des engins neufs et peu polluants. Tous ces véhicules seront bientôt obsolètes car voici les nouvelles générations hybrides ou électriques. La prime, en dopant les ventes de voitures bon marché, donc fabriquées à l’étranger, a contribué au creusement de notre déficit commercial.

Espérons qu’il n’en sera pas de même avec la nouvelle prime à la casse. Il s’agit maintenant de casser nos vieilles chaudières pour en installer des neuves (qui, soit dit en passant n’auront pas la même durée de vie!)

De ce que Monsieur le ministre Eric Besson a annoncé, cette prime serait de :

250 € au moins pour le remplacement d’une chaudière de plus de quinze ans par une chaudière à condensation

100 € pour le remplacement d’une chaudière de plus de quinze ans par une chaudière basse température.

Les modalités de versement de cette prime restent floues pour l’instant, elle pourrait être versée directement au client ou déduite des ses factures de livraison de fioul domestique.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.