Le secteur de la service à la personne est très sensible à l’instabilité fiscale

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Le 4 décembre dernier, Nicolas Doze s’est intéressé à l’explosion du travail non déclaré en France et en particulier à l’incidence de la pression sur le travail sur cette explosion.

Le secteur du service à la personne qui devait être la source principale de création d’emplois devient la source principale de travail au noir…

Lorsque Nicolas Doze nous explique qu’il s’agit essentiellement de travail gris en ce qu’une partie de l’activité est déclarée mais pas tout, il ne fait que confirmer ce que nous savons tous depuis longtemps, les équilibres se font toujours naturellement et une sur imposition engendre des comportements qui n’ont pour objectif que de rendre les choses supportables.

Rien ne sert d’augmenter les taux, il y a un niveau d’imposition psychologique comme il ya un prix psychologique et vouloir ne pas en tenir compte ne peut qu’entraîner des comportements déviants.

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.