Le principe de Peter démontré à Bercy….

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

« Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d’en assumer la responsabilité. »

Notre ministre des fiances a accordé une interview à RTL ce matin.  Nous l’avons déjà évoqué, la fiscalité en France est arrivée à un point tel que notre pays démontre par la pratique la validité de la courbe de Laffer. Exactement comme nous vous l’annoncions dans notre article du 8 juin dernier, des mesures d’augmentation de la pression fiscale sont à l’étude. Rassurez vous, elles ne seront pas généralisée «Notre politique en matière d’impôt sur le revenu, c’est de refuser les hausses d’impôts qui soient généralisées, indifférenciées». Ce qui, bien sûr, ne veut pas dire qu’elles ne toucheront pas tout le monde, mais simplement de manière différente….  Oh, bien sûr, on ne vous parle que de 2014, on vous assortit cela d’une annonce péremptoire sur la reprise «2014 devrait être la première année de croissance véritable depuis trois ans» «Notre objectif, c’est 0,8% puis ensuite repasser nettement au-dessus de 1%, 1,5% pourquoi pas 2% en 2015 et 2016».

Lisez aussi:  Immobilier neuf: Macron pire qu'Hollande?

Voilà, tout va mal, les entreprises annoncent les unes après les autres des licenciements ou des réductions d’effectifs, la consommation a encore chuté en juin, les Français ne consomment plus et n’épargnent plus (c’est la première fois que nous avons la conjugaison des deux phénomènes), les rentrées fiscales sont moindres qu’attendu et le ministre des finances vient dire que « tous les indicateurs sont positifs » et que la reprise sera là dans deux ans… Pire, il annonce que la pression fiscale va augmenter (même si c’est de manière « différenciée », les français qui consomment encore consommeront moins l’an prochain…), que la TVA va augmenter… Il n’a donc rien compris. Il va augmenter les taux, les Français vont moins consommer et le fisc, au mieux n’engrangera pas un kopeck de plus….

Un jour, il faudra se poser la question de savoir si le principe de Peter ne s’applique pas à la démocratie et si « toute démocratie ne tend pas irrésistiblement à élire au fur et à mesure de son évolution des responsables de plus en plus incompétents » avec son corollaire: « Avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d’en assumer la responsabilité. »

RelatedPost

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.