Le Gouverneur de la Banque de France serait opposé à la réévaluation du livret A!

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Il se dit, dans les milieux « autorisés » que même si le taux d’inflation annuel en décembre (celui-ci sera communiqué jeudi) est similaire à celui de novembre, soit 2,4 %, ce qui impliquerait mécaniquement que le taux du livret A soit relevé à 2,75 % au 1er février, le gouverneur de la Banque de France, serait opposé à ce relèvement, car, prévoyant pour sa part un recul de l’inflation dans les mois à venir,  « ça ne servirait à rien que le taux augmente légèrement pour rebaisser immédiatement ensuite ». Christian Noyer pourrait de ce fait invoquer, comme la réglementation l’y autorise, des « circonstances exceptionnelles » permettant la non application de la formule automatique d’indexation.

« Ne servirait à rien »! Si, à préserver la valeur de l’épargne de précaution et pour de nombreux Français la seule petite épargne dont ils disposent! Laisser le taux du livret à 2.25% quand l’inflation est à 2.4% c’est entériner une baisse de la valeur de l’épargne des moins riches. Ajouter à cette ignominie de dire « ça ne servirait à rien… » c’est une insulte.

Avez vous lu ces articles?

2 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.