Bonnets rouges contre bonnets de nuit….

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Quelques pieds tendres, inconscients ou collabos, pleurnichent au micro de Télé-Paris (Télé Paris ment, Télé Paris est…)

 

Thibault Doidy de Kerguelen:

Tentative de division du pouvoir qui envoie ses cerbères de l’opinion publique au front. Si les bonnets rouges sont nés en Bretagne, aucun Breton n’en est le propriétaire et la première révolte des Bretons en 1675 fut violente, extrêmement violente. Il y eut des dizaines de morts de la part des émeutiers et des centaines le la part des troupes envoyées par le Roi.

On ne peut pas prendre un tel symbole et venir ensuite se plaindre qu’il soit porté par des gens violents ou vouloir faire croire qu’il s’agirait d’un symbole pacifique.

Le bonnet rouge est le symbole de la révolte bretonne contre les impôts levés par la France. Cette révolte fut, est et sera violente si Paris décide, comme semble le vouloir Taubira, d’imposer la force d’un pouvoir qui, de siècles en siècles, continue de se comporter comme colonialiste à l’égard du peuple breton.

Au fait, savez vous quel était le cri des bonnets rouges en 1675? « Torrepen! » (casse lui la tête….)

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

2 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.