La ministre de la culture donne sa première interview….

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Audrey_AzoulayEntre langue de bois et boboïsme forcené, Audrey Azoulay a parlé pour ne rien dire.

Elle a choisi, pour sa première interview ès qualité, un journal hautement culturel, le « Parisien« …

Hormis le discours langue de bois sur Hollande qui se bat pour protéger l’exception culturelle française, les poncifs sur la société qui se radicalise et le rôle à jouer de la culture, nous apprenons que pour le ministre, la culture consiste essentiellement à dépenser toujours plus d’argent public pour imposer des choix culturels….. et politiques.

Une nouvelle chaîne de télévision d’Etat

Ainsi, la France, qui possède déjà (outre la République Populaire de Chine) le plus grand empire audiovisuel étatique du monde, (11 chaînes de TV, plus de 100 stations de radio) va se doter d’une nouvelle chaîne « d’information » continue. Comme d’habitude, « ça ne coûte pas cher, c’est l’Etat qui paie… ». Entendons nous bien, la décision de mettre en place une chaîne d’information continue qui soit la « voix de la France » peut éventuellement se justifier, mais alors à quoi ont servi les 900M€ dépensés dans France 24?

Lisez aussi:  Immobilier neuf: Macron pire qu'Hollande?

Vous l’avez compris, la question de fond qui consiste à analyser quelles sont les chaînes qui correspondent à un « service public » qui peuvent éventuellement être prises en charge par le budget de l’Etat et celles qui n’apportent rien de plus ou de différent que ce qu’apportent les chaînes privées et qui devraient donc être cédées ou fermées n’est toujours pas posée. Les socialistes, même les « neo » socialistes, ne sont pas près de rompre avec la mainmise politique sur les moyens de communications. L’audiovisuel est un élément important, tout comme l’Education Nationale, de la Propagandastaffel étatique. Revenir à un périmètre sain de l’audiovisuel d’Etat permettrait pourtant de faire au bas mot 1Mds€ d’économie par an sur le budget de l’Etat. Mais de cela, il n’est nullement question de la part du ministre en charge de l’audiovisuel. Elle préfère nous ressortir le projet de sur-taxer les abonnements internet. Projet complètement has been désormais, puisque le nouveau décret sur l’affectation de la taxe sur les services fournis par les opérateurs de communications électroniques au bénéfice de France Télévisions est paru au JO, et que la Loi de Finance 2016, porte de 0,9 à 1,3% de leur chiffre d’affaires la contribution que payent les FAI au soutien de l’audiovisuel public. Le rendement attendu de cette augmentation est de 140,5 millions d’euros. Bien évidemment, au bout de la chaîne, ce sont bien les ménages qui devront supporter, indirectement, la hausse de 44,44 % imposée cette année de la taxe sur les FAI.

Les intermittents?

Les intermittents ne sont pas un problème, c’est un mode vie que le gouvernement a entériné en l’incluant dans les code du travail. Roulez jeunesse, circulez, on se demande comment les autres pays du monde font pour avoir des professionnels du spectacle qui ont des niveaux de vie à faire pâlir un comédien français sans pour autant être à la charge du contribuable…. Un récent rapport de la Cour des Comptes estimait à 1Md€ le surcoût du régime des intermittents du spectacle…

Lisez aussi:  Immobilier neuf: Macron pire qu'Hollande?

Le budget du ministère de la culture

Pas de surprise, il est en hausse. Il faut faire des économies sur les indemnités de chômage, sur les remboursements sécu, sur les dépenses de sécurité, sur les dépenses de justice, MAIS il faut augmenter les dépenses du ministère de la culture….

Fibre_  728x90.gif

Partagez cet article:

RelatedPost

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.