La dépendance nécessite une couverture spécifique

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

 

Éternel « futur grand chantier », la dépendance touche 30% des personnes en retraite.

La dépendance est un sujet de préoccupation pour 8 personnes sur 10, mais elles sont seulement un quart à avoir pris des dispositions et seuls 14 % des 35-75 ans ont souscrit un contrat de prévoyance spécifique à la dépendance, selon le dernier baromètre « Prévoyance-dépendance » réalisé par TNS Sofres pour la Banque Postale Prévoyance et dévoilé ce matin par « Les Echos ».

Parmi les Français qui ne sont pas équipés d’une couverture dépendance, seuls 13 % envisagent de souscrire un contrat (dont seulement 3 % de « oui, certainement »). D’ailleurs, près de la moitié des personnes interrogées s’estiment couvertes financièrement en cas de dépendance par le biais de leur épargne (assurance-vie, livrets, épargne-retraite, etc.). En outre, « le développement du marché est clairement freiné par les contraintes budgétaires des ménages », affirme au quotidien Tanguy Carré, directeur général de la Banque Postale Prévoyance. Selon les chiffres de la FFSA, environ 5,5 millions de personnes sont actuellement couvertes mais en grande partie via des garanties incluses dans des contrats de complémentaire santé. Seules 1,5 million de personnes le seraient au titre d’un contrat spécifiquement dédié à la dépendance.



banner Image Banner 468 x 60

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

Combien coûterait un contrat dépendance?

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.