Immobilier: Paris en hausse

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Effet d’aubaine, mini bulle, appelez cela comme vous voudrez, mais les prix de l’immobilier ont grimpé en octobre.
Selon l’indice MeilleursAgents, la hausse serait de 1,5 % sur un mois en octobre, après trois baisses consécutives de juillet à septembre.
L’indice MeilleursAgents est intéressant car il est basé sur les promesses de vente passées au mois d’octobre. En règle générale les ventes définitives, 3 mois plus tard, qu’enregistre l’indice des Notaires corroborent parfaitement ces données. MeilleursAgents nous permet donc d’avoir l’information en quasi temps réel.
1.5% en octobre, donc.
Evidemment, cette donnée recouvre des réalités quelques peu différentes selon les arrondissements. En fait, les prix ont augmenté de 3,5 à 4 % dans les 1er, 2ème, 3ème, 4ème, 5ème, 6ème, 7ème et 8ème arrondissements, tandis que les arrondissements traditionnellement moins plébiscités, comme les 18ème,19ème et 20ème ont, eux, soit stagné soit baissé légèrement.
60% des transactions se sont opérées sur de petites surfaces. Les causes de cette poussée de fièvre semblent donc être directement liées aux réformes de la fiscalité.Tout d’abord le durcissement de la fiscalité appliquée aux plus values, puis les dispositions de surtaxation des loyers des très petites surfaces qui ont créé l’offre. En face, les perspectives de suppression du dispositif Scellier et PTZ ancien ont créé la demande.
Cette poussée des prix ne devrait donc être que temporaire et le marché devrait retrouver son calme très bientôt.

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.