Exonération de charges, reports de dettes, les légumiers sont « aidés »

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

fruits et légumesDepuis l’incendie de Morlaix, il ne se passe plus un jour sans sa mesure en faveur des légumiers….

Exonération de charges

Les exploitations maraîchères et arboricultrices bénéficieront à partir de 2015 d’une exonération quasi-totale de charges patronales sur les salaires jusqu’à 1,25 fois le Smic, soit 70 millions d’euros d’économies par an pour les agriculteurs, a annoncé aujourd’hui vendredi le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll.

C’est bien, mais on en revient toujours au même point, lorsque cela va mal, le gouvernement, quel qu’il soit, exonère le secteur de charges sur les salaires. N’est ce pas là un aveu? N’est ce pas là reconnaître que LE problème se situe au niveau du coût astronomique de la Main d’Oeuvre en France? Alors, pourquoi attendre que cela aille mal pour prendre cette mesure? Il est temps au contraire de revoir le système, de modifier le mode de financement de la protection sociale et de supprimer les charges pour tous les secteurs. Cela évitera de voir des pans entiers de notre économie  s’effondrer pour obtenir enfin cette mesure……… prise toujours dans la précipitation et sans contrepartie.

Néanmoins, le gouvernement en fait de nouveau « cadeau ». Ces mesures s’inscrivent dans l’application du pacte de responsabilité et du crédit d’impôt compétitivité (CICE). L’actuelle exonération de charges pour les saisonniers sera reconduite dans le budget 2015, a également assuré le ministre à la sortie d’une réunion avec toute la filière fruits et légumes.

Les mesures annoncées mercredi dernier élargies à toute la France

Dans sa lancée, Stéphane Le Foll, a également annoncé l’élargissement à toutes les régions des batteries de mesures promises aux légumiers bretons mercredi dernier. Ainsi, le gouvernement va « mobiliser » la Mutalité sociale agricole (MSA) pour qu’elle accorde des reports et allègements de cotisations aux exploitations en difficulté. Le ministre annonce qu’il va (lui-même, de sa petite main) écrire aux banques pour leur demander des reports sur le remboursement des emprunts ou des renégociations de taux pour les prêts, compte tenu que les taux sont au plus bas.

Le contexte du marché des fruits et légumes est catastrophique

Ces annonces sont elles à la mesure des enjeux?

Dans la série « voeux pieux », le ministre, appelle au patriotisme fruitier et légumier, et plaide notamment pour une « remobilisation de la restauration collective » afin qu’elle utilise plus de produits français.

Il faudra néanmoins résoudre les problèmes structurel et le ministre annonce pour cela des « assises des fruits et légumes » qui seront organisées au printemps 2015 pour trouver des solutions….

Les professionnels sont dubitatifs

Face à la « situation catastrophique », « il fallait redonner une bouffée d’oxygène sur les trésorerie et il faut que ça se fasse très vite », a réagi à sa sortie du ministère Jacques Rouchaussé, président de l’association des Légumes de France, branche de la FNSEA.

« Je reste dubitatif sur la capacité (de la filière) à passer le cap », a de son côté expliqué Luc Barbier, président de la Fédération des producteurs de fruits (FNPF), rappelant par exemple que le nombre de producteurs de pêches/nectarines avait diminué de moitié en 10 ans.

Effondrement des cours face à une récolte abondante, embargo russe, concurrence de l’étranger, en particulier l’Espagne, les indicateurs sont au rouge dans le secteur des fruits et légumes.

3 comments

  • … exonerations de charges… 70 millions qui ne rentreront donc pas dans la caisse de la secu… et ensuite le gouvernement va baisser les remboursements de tous les français, puis va nous expliquer que le systeme n’est pas viable et qu’il faut privatiser… a la grande satisfaction de tous les financiers pour lesquels un tel gateau – la santé de 65 millions de personnes – est inespéré.

    En temps de guerre economique, un traitre se passe par les armes. Qu’en pensez vous mr Valls, vous qui soutenez Air France pour que sa filiale low cost aligne les salaires sur le moins disant, avec comme consequence moins d’impots pour l’etat, moins de revenus pour ceux qui bossent et au final plus de marge pour ceux qui expedient la richesse ainsi captée sur des places de marchés etrangeres?

    Bon samedi malgré tout

  • Pour Helios :

    Les syndicats et les politiques (droite et gauche réunis!), avec l’aide du 4° pouvoir (aussi corrompu que les précédents! 50% du budget de la presse financé par l’argent publique c’est à dire MES impôts et les votre alors que je ne les lis pas…) ont amené le pays là où il est en 40 ans : déficits abyssaux, corruption généralisée, paupérisation, fuite des entrepreneurs
    Avec la connivence de gens comme vous qui débitent des contresens économiques ainsi que des énormités telles celles sur Air France (voir les informations sur les pilotes, privilégiés parmi les privilégiés, avec leurs responsables syndicaux dont les salaires ne seront pas amputés grâce aux heures de « délégation »). Ce qui entraînera la mort de la compagnie : voir la liste des « cadavres » d’autres compagnies ex-nationales étrangères…
    Quand à la sécu, héritage de la CGT et du parti communiste qui attendaient le grand soir après la guerre, il y aurait tellement à écrire…Quand à son monopole, il est mort de fait, puisque contraire aux textes européens, malgré toutes les entraves que notre système étatique (au mépris de la liberté comme dans tant de domaines!) continue de maintenir sur ceux qui veulent en sortir.
    Le marxisme et le communisme ont manifestement été des réussites partout où ils ont été au pouvoir, porteur de lumière de liberté et d’espoir.
    Vous voulez passer Valls par les armes (bien dans les pratiques des idéologues de la phrase précédente!) pour traîtrise dans la guerre économique, alors qu’une fois n’est pas coutume le réalisme l’emporte! Mais c’est vous et les vôtres dont ce pays devrait se débarrasser.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.