Bienvenus en France!

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Un pays hospitalier est un pays qui sait réserver à ses invités le meilleur de lui même. Jusqu’à aujourd’hui, la France, pays le plus fiscalisé du monde, ne partageait pas avec ses hôtes aisés les plaisirs que procurent les relations avec nos amis de Bercy. Eh bien, c’est chose (quasiment) faite!

Le projet de loi sur la réforme de l’ISF, discuté mercredi 11 mai 2011, va inclure une taxe de 20 % de la valeur locative des propriétés détenus en France par des non-résidents.  La mesure concernera les étrangers, comme les ressortissants français expatriés. Elle s’ajoutera, bien sûr, à la taxe foncière déjà réglée par tout propriétaire, quelle que soit sa nationalité (dès lors qu’il est solvable). L’Etat, qui ne touchait rien sur les taxes foncières, espère augmenter ainsi ses recettes de 200 M€.

D’après les Notaires de France, l’année dernière, les acquéreurs étrangers représentaient 5 % des transactions immobilières. Dans certains endroits, leur présence est plus marquée. Ainsi, ils constituaient 7,7% des acheteurs dans la capitale l’an dernier, 26% sur les Champs-Elysées et 32 % autour de Notre-Dame.

Selon les Notaires, « En 2010, la part des acquéreurs de nationalité étrangère était encore de plus de 10% en Seine-Saint-Denis, en Haute-Savoie et Corrèze ainsi que dans les Alpes-Maritimes, le Gers et la Creuse ».

Accueillir les étrangers de Lampedusa et taxer les étrangers aisés qui choisissent la France pour leurs loisirs, en voilà une bonne politique tournée vers l’avenir et soucieuse du budget de l’Etat….

Avez vous lu ces articles?

One thought on “Bienvenus en France!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.