353,70€ d’enveloppe « exceptionnelle » pour les producteurs du Leon

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

champs d'artichaut_leon Même illettrés, les Bretons savent lire un montant. Et celui-là leur reste en travers de la gorge!

La Sica de Saint Pol-de-Léon, premier groupement français de producteurs de légumes, propose dans un courrier daté de lundi au ministre de l’Economie Emmanuel Macron d’utiliser l’enveloppe « exceptionnelle » reçue en compensation de l’embargo russe, soit 353,70 euros, pour qu’il vienne dans le Finistère écouter leurs difficultés.

Le conseil d’administration de la Sica « a voté à l’unanimité sur l’utilisation de la mesure exceptionnelle embargo russe proposée par les services de l’Etat et allouée pour soutenir nos 1.500 producteurs de fruits et légumes », indique le président du groupement Jean-François Jacob dans la missive dont l’AFP a eu copie.

Cette somme « de 353,70 euros, c’est à dire 23,58 centimes par exploitant, nous posait un réel problème de restitution à nos adhérents, le montant du chèque à leur adresser étant très nettement inférieur au prix d’un timbre (66 centimes) », poursuit M. Jacob avec une pointe d’ironie.

« Nous voudrions pouvoir vous adresser un inventaire le plus exhaustif possible des contraintes et bêtises administratives que nous subissons mais aussi vous proposer des solutions rapides à mettre en œuvre afin de gagner en productivité et en compétitivité », poursuit-il.

« C’est l’exemple de la semaine, on en a des catalogues », a assuré à l’AFP Jean-François Jacob, alors que plus d’une centaine de légumiers en colère ont incendié le centre des impôts et la Mutualité sociale agricole de la ville bretonne de Morlaix vendredi soir pour protester contre les contraintes fiscales et administratives qui pèsent sur eux.

Nos ministres n’ont pas l’air de comprendre qu’il y a des populations qu’il ne vaut mieux pas trop chauffer….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.