163% du montant attendu de la « contribution exceptionnelle sur la fortune » offerts à la Cote d’Ivoire….

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

C’est à n’y rien comprendre! La France, super endettée, obligée d’emprunter tous les ans pour boucler son budget de fonctionnement, n’arrivant pas à diminuer ses dépenses suffisamment pour entrer dans le cadre des accords de Maastricht,  obligée de ne pas remplacer trois fonctionnaires sur cinq, augmentant sa CSG pour pouvoir payer sa sécu, contrainte à prélever une « contribution exceptionnelle sur la fortune » dont nous savons qu’à terme elle nous coûtera très cher, augmentant les droits de succession, cherchant à revenir sur sa parole pour taxer les heures supplémentaires, pressurant les petits épargnants, préparant encore moult avatars fiscaux au détriment de ses citoyens fait un « royal » cadeau de 3.76 milliards d’euro à…. La Cote d’Ivoire!

3.76 milliards d’euro (163% du montant attendu de la « contribution exceptionnelle sur la fortune), soit environ 2500 milliards de FCFA, c’est le montant de la dette qui a été annulée par Paris en faveur de la Côte d’Ivoire. Hier, au premier jour de sa visite officielle en France, le président Alassane Ouattara, l’ami personnel de Nicolas Sarkosy, celui qui a pris le pouvoir grâce aux armes françaises en menant une guerre sans merci contre son prédécesseur Laurent Gbagbo membre de l’Internationale Socialiste, a assisté à la signature effective de l’accord d’annulation de la dette de la Côte d’Ivoire entre le ministre français de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici et son homologue ivoirien, Charles Koffi Diby.

Le ministre français de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, a indiqué au cours de cette signature toute la « satisfaction de la France » (sic) quant aux espoirs que suscite cet acte dans les perspectives de croissance de la Côte d’Ivoire. En effet, a-t-il ajouté, « c’est un effort exceptionnel de la France et une volonté du Gouvernement du Premier ministre Jean-Marc Ayrault d’accompagner la Côte d’Ivoire dans sa reconstruction et contribuer à son développement« .
Le ministre Diby a pour sa part exprimé toute sa gratitude à la France pour cette signature d’accord. Il a ajouté que le Gouvernement ivoirien s’engage à « optimiser les marges budgétaires issues de cette annulation » (au détriment de celles de la France?) pour renforcer ses capacités infrastructurelles dans les domaines de la santé, de l’éducation, des routes et surtout à la réduction de la pauvreté en Côte d’Ivoire.

Il y a décidément des subtilités dans la politique qui m’échapperont toujours….

Addendum 27/07/2012

Voici une video transmise par un lecteur dans un commentaire: Il s’agit d’un extrait de l’émission « Ce soir ou Jamais » diffusée le 22 avril 2008 sur  France 3.

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

10 comments

  • Arretez le sensationnalisme inutile ! Il ne s’agit en rien d’un « cadeau ». Le club de Paris à en effet annule une dette que l’état ivoirien ne pouvait pas honorer, mais en demandant en échange des contreparties telles que la reconduction de certains contrats juteux pour l’état français, rappelons que de nombreuses entreprises françaises sont installées en côté d’ivoire.
    Par ailleurs dans le même temps la banque mondiale et le FMI ont eux aussi annule partiellement la dette de la côté d’ivoire, qui est rentrée dans la catégorie des PPTE.
    Il faut parfois chercher plus loin que son nez.

  • Ça me fait penser à un père de famille qui irait à la banque prendre le plus gros crédit à la consommation qu’on lui autorise, puis donnerait tout à un SDF pendant que ses enfants crèveraient de faim à la maison.

  • « Il y a décidément des subtilités dans la politique qui m’échapperont toujours… »
    Rien de subtil à tout cela, il l’a dit il y a longtemps :
    http://youtu.be/c7Kg-ISkhn4

    Par ailleurs, cette annulation ne représente qu’1/3 de l’aide au développement annuelle distribuée généreusement par un pays surendetté.
    9 Milliards pour l’aide au développement
    37 Milliards pour les associations
    7 Milliards pour l’UE (sans les divers plans de renflouement)
    soit 53 milliards.
    Et Flamby préfère voter 45 milliards d’impôts supplémentaires plutôt que de couper dans ses dépenses totalement superflues.

  • Pourquoi a-t-on souvent l’impression que les relations de certains de nos politiques avec l’Afrique sont empreintes de sous-entendus et renvois d’ascenseurs cachés… Ainsi je m’étais déjà posé la question quand certains commençaient leur campagne politique, non par un tour de France afin de sonder ses reins, mais par un déplacement de courtoisie auprès de chefs d’états africains…

  • Mais voui Idd, Total reprendra sur son compte ce que les français auront épongé. Hollande qui n’a pas trouvé d’échos à son projet de mutualisation de la dette en Europe l’a fait de son côté dans la droite ligne de la politique « françafricaine. »
    C’est ça la gauche : mutualiser le pognon des autres.

  • Une petite approximation dans l’article : Bagbo, comme Moubarak, comme Ben Ali, on ete exclus de l’internationale socialiste peu de jours avant ou apres avoir perdu le pouvoir. Le PS les a alors qualifies de dictateurs sanguinaires, complices objectifs du Sarkozisme. Il est donc un peu malhonnete de presenter l’ivoirien comme encore socialiste….
    Les prelevement socialistes sur les revenus des salaries lesmieux payes et sur le patrimoine de tous ceux qui en ont un sont triplement debiles du fait : de leurs effets pervers, du fait qu’il mettent ponctuellement dans de grande difficultes des menages ( impot sur les sucessions par exemple qui rapporte tres peu, est tres difficile et couteux a faire rentrer, mais destabilise l’annee ou il doit etre paye) et rapporte peu.
    Parmis toutes les depenses debiles et clientelistes du PS, si l’une d’entre elles au moins beneficie a des pauvres, c’est tellement exceptionnel qu’on ne peut que s’en rejouir.

    Mais celle ci etait peut etre inutile. Le PS envisage de taxer les revenus des francais de l’etranger, ce qui ouvrira un droit pour les etats etrangers a taxer leur ressortissant en france. Comme les salaires des ivoiriens en france sont beaucoup plus eleves qu’au pays, celui ci va pouvoir leur faire subir les taux maximum. On aura ainsi des migrants completement pauperises en France, mais de larges transferts financiers obligatoires vers la cote d’ivoire. Peut etre au detriment des transferts volontaires aux familles. Le bilan global potentiel et difficile a calculer, mais l’idee generale est que francais et ivoiriens auront de toute facon moins de revenus, mais que leurs etats seront plus riches.

  • Ouais, Idd, ce ne sera pas la première fois que nos dirigeants « roulent » pour des compagnies privées.
    Alors oui, une annulation de dette peut bien favoriser une compagnie présente dans le pays. Ce n’est sûrement pas par hasard que cette annulation intervient maintenant que les perspectives de découvertes des gros gisements pétroliers se précisent…
    Ceci dit je suis pour l’annulation des dettes des pays y compris les pays européens et pour un retour à la création de monnaie par les banques centrales nationales replacées sous le contrôle des citoyens. Le système bancaire privée a profité pendant 40 du privilège immoral de créer « ex nihilo » de l’argent pour le prêter ensuite aux pays en encaissant des sommes faramineuses via les intérêts (40 à 50 Md d’euros annuels pour la France). Il est temps que ce jeu mortifère pour les peuples cesse.

    J’ai voté « vers un retour aux monnaies nationales », au sondage, et je crois qu’on est nombreux d’après les chiffres qui se sont affichés…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.