L’Internationale de la vertu…

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller en gestion de patrimoine. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Swissleaks, la France balance aux autresMichel Sapin est fier de vous annoncer que la liste HSBC recensant des clients soupçonnés de fraude fiscale a été largement partagée avec d’autres Etats

Plus on est de fous

La liste « a déjà été remise aujourd’hui à 19 Etats » et « nous avons 11 pays qui sont en cours, dont l’Autriche où les informations doivent arriver cette semaine, de même que la Slovaquie », a annoncé fièrement le ministre Michel Sapin lors d’un point presse aujourd’hui

Il s’agit bien évidemment des fichiers dérobés par un ex-informaticien de HSBC Private Bank, Hervé Falciani, qui avaient été transmis à la France et dont l’existence fut dévoilée en 2008. L’affaire a été relancée récemment par des révélations publiées dans plusieurs journaux internationaux, et issues de cette liste, sous le nom de « SwissLeaks ».

Et si cette liste ne restait pas entre les mains des politiques?

Le problème de cette liste n’est pas tant qu’elle serve. Un indic sort une liste qu’il transmet au fisc, quoi de plus normal que de voir ce dernier l’utiliser. Qu’à la limite elle soit communiquée à d’autres pays, pourquoi pas. L’indic n’avait qu’à expurger les étrangers et négocier avec les autres pays le prix de sa trahison. Non, le vrai problème, en France, est l’opacité totale dans laquelle cette liste est exploitée. Comme nous l’évoquions  il y a déjà quelques temps, toujours sur ce sujet, le principe dans notre pays consiste à choisir ceux que l’on fera monter sur l’échafaud afin de faire couler le sang qui ravit le bon peuple pendant qu’à l’abri des regards se cachent les amis, tout aussi coupables mais tellement « amis »!

Lisez aussi:  Livret A : un coup de mou en septembre

Pourquoi ne pas confier cette liste à des magistrats qui enquêteraient sur tous les noms afin d’identifier qui a fraudé, dans quelles conditions et de poursuivre ou non, de proposer une transaction ou non? Il est en effet tout à fait concevable que certains comptes aient servi à des opérations internationales d’intérêt d’Etat et que cela ne soit pas mis sur la place publique ni ne fasse l’objet de poursuites. Des magistrats seraient garants de cette justification, sans que des considérations personnelles ou politiques n’entrent en ligne de compte….

Avez vous lu ces articles?

5 comments

  • Excellente idée de Th. de Kergelen de confier cette liste à des magistrats….. Encore faudrait -il s’assurer que ce ne soit pas ceux qui ont conçus le « mur des cons » !!!!

    • Puisque nous sommes dans le rêve, pourquoi ne pas espérer que l’Ecole Nationale de la Magistrature ne soit plus une annexe de la rue de Solférino?

  • … apparement les 19 autres pays ne l’ont pas rendue publique, expurgée ou pas…

    Il faut donc croire que les citoyens de tous les pays sont tous « amis »!

  • Je rappelle qu’il n’y a pas actuellement de contrôle des capitaux en Europe et qu’on peut ouvrir un compte à l’étranger, même en Suisse. Dans la déclaration d’imposition, on vous demande de signaler vos comptes à l’étranger, mais je pense (je n’en suis pas sûr) que ceci est une demande abusive et illégale. D’ailleurs, personne n’a la bêtise de s’y conformer. La vérité, c’est que les Etats sont en faillite et qu’ils cherchent de l’argent n’importe où tel un drogué en manque qui vous menace avec un couteau de cuisine. Petit rappel : il est encore possible de quitter le territoire français (profitez-en) et il est possible de s’installer hors zone EU. Que vous ayez gagner votre argent honnêtement ou malhonnêtement est une autre question. Il est évident qu’il est plus facile de constituer une fortune de façon mahonnête que de façon honnête. Mais pour l’Etat, ce n’est pas la question : il se jette sur tout ce qui bouge. Tel un drogué en manque.

Laisser un commentaire