Fumer, un luxe réservé aux plus riches (ou aux expats)

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Le prix des cigarettes va augmenter considérablement dans les prochains mois

Augmentation du prix des cigarettes

Alors qu’en mai dernier, les cigarettiers arrachaient un statu quo sur les prix du tabac au ministère de l’Economie et des Finances, Marisol Touraine, ministre de la santé, appuyée par l’Elysée, pourrait réussir à faire passer l’argument de « santé publique » avant la sauvegarde des 15 milliards d’euros de rentrées fiscales liées au tabac. En effet, selon des informations du Figaro publiées aujourd’hui, une hausse en deux temps est finalement envisagée par Bercy : 20 centimes dès le 1er juillet et à 20 centimes supplémentaires en octobre pour les cigarettes. Ce qui porterait un paquet de la marque la plus vendue à 7 euros à l’automne. Quant au tabac à rouler, il subirait une augmentation encore plus importante. Cette hausse viendrait ainsi compléter les mesures de « lutte contre le tabagisme » annoncées il y a quelques jours par le ministre de la Santé lors de la journée mondiale sans tabac.

Augmentation de la fiscalité

En plus de cette augmentation, il nous faut compter sur la fiscalité, qui, comme l’a annoncé notre Président, n’augmentera pas en 2014…. En attendant,  le 1er juillet prochain, petite hausse d’environ 5% de la fiscalité sur le tabac. N’oubliez pas aussi la hausse de la TVA de 19,6% à 20% à compter du 1er janvier 2014. 

Le résultat évident de cela, vous l’aurez deviné, c’est un petit peu plus de cigarettes consommées qui ne passeront plus par les buralistes…

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]


Fibre 728x90

Avez vous lu ces articles?

One thought on “Fumer, un luxe réservé aux plus riches (ou aux expats)

Laisser un commentaire