Un tiers des clubs hippiques français risque de fermer…..

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Ce sont 2.000 centres équestres qui sont menacés par la hausse à 20% de la TVA dans l’équitation à partir du 1er janvier prochain.

MVMA vous a averti dès avril 2011, puis vous a informé en septembre de l’année dernière de la décision de la commission de Bruxelles. La TVA sur les activités équestres passera eu 1ier janvier prochain à 20%!!!!!!!  

« En passant la TVA appliquée à la filière équestre de 7 à 20%, le gouvernement fait le choix de détruire 6.000 emplois salariés, 2.000 entreprises agricoles (sur les 7.000 centres équestres existants) et d’envoyer plus de 80.000 chevaux à l’abattoir », craignent d’une même voix la FNSEA, la Fédération nationale du cheval (FNC) et le Groupement hippique national (GHN).

La hausse de la TVA va anéantir la marge actuelle des centres équestres.  Pour Juliette Leclaire, directrice de la FNC (qui représente les éleveurs et les fermes équestres), «Dans le contexte de crise actuelle, il n’est pas possible de répercuter cette hausse au client final ». La question que l’on se pose, c’est comment la filière, informée depuis deux ans de cette mesure, n’a pas mis en place une stratégie évitant l’effet d’a-coup et permettant une transition en douceur….

En fait, le gouvernement a annoncé la semaine dernière la hausse de la TVA sur les centres équestres à compter du 1er janvier pour se mettre en conformité avec les injonctions de Bruxelles. L’équitation pèse lourd dans le sport français. 7.000 centres équestres, qui emploient 18.000 personnes pour 250.000 chevaux et qui accueillent plus de 2,3 millions de Français! Il s’agit tout de même de la troisième fédération sportive derrière le football et le tennis….. C’est d’autant plus pitoyable de voir les dirigeants de cette filière accepter d’être reçus par des « conseillers » des ministères de l’Agriculture, du Budget et des Sports (ni les ministres, ni les directeurs de cabinets, de simples « conseillers »…) et rabâcher leurs arguments en faveur de la TVA réduite comme s’il s’agissait encore là de la question. C’était il y a deux ans, c’était il y a un an qu’il fallait bouger ses fesses et aller à Bruxelles défendre son oint de vue, mobiliser tous les élus français de toutes tendances, organiser une campagne de presse…

Les carottes sont cuites, Monsieur Sagot-Duvauroux. Je donne rarement raison à ce gouvernement, mais franchement, vous n’avez pas bougé à Bruxelles, laissé faire la commission, pas mis en place de mesure transitoire, et maintenant vous attendez d’être reçu par des sous-fifres pour venir pleurer que la filière est en danger? Mais quelle sorte de Président êtes vous?

Oui, il est à craindre qu’une partie importante des clubs ne survive pas à cette disposition. C’est sincèrement le cadet des soucis du gouvernement. Et vous n’avez pas, vous même, fait montre d’une très grande préoccupation pour la chose.

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]



www.zooplus.fr - Mon Animalerie en Ligne

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.