Squeeze

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

En finance, un squeeze ou bear squeeze, du verbe anglais squeeze qui signifie « presser » et du mot anglais bear qui signifie « ours », désigne un déséquilibre structurel entre les positions acheteuses et vendeuses qui amène les vendeurs à découvert à liquider leurs positions en catastrophe et à n’importe quel prix.

Il s’agit a priori d’une manipulation de marché (par exemple, celle effectuée par les frères Hunt sur l’argent métal en 1980), mais pas toujours, loin de là. Une situation de squeeze peut parfaitement se produire, par exemple, pour des raisons règlementaires (comme le Minimum Funding Requirement sur le marché des emprunts d’État anglais, les gilts).

S’il s’agit d’une manipulation volontaire, organisée par un intervenant ou un groupe d’intervenants dans le but de réaliser un profit, on emploiera plutôt le mot corner, du verbe anglais qui signifie « acculer dans un coin ».

Avez vous lu ces articles?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.