Le Shutdown provoque des ré-allocations d’actifs

The following two tabs change content below.
Jean-Pierre Chevallier est économiste. Ancien professeur d’économie à l’université de Nice, il est spécialiste de politique monétaire et analyste financier indépendant. Il se définie lui-même comme "Business économiste monétariste béhavioriste Analyste financier indépendant, contrarian...

Derniers articles parJean Pierre Chevallier (voir tous)

Malgré la pression mediatique et les invectives des bien-pensants, les Républicains tiennent bon

Malgré la propagande intense menée dans tous les médias par les journaleux et bonimenteurs, les Républicains, menés par les militants du Tea Party, ne capitulent pas : ils défendent ardemment les intérêts des Américains en exigeant que les Démocrates baissent les dépenses publiques sans augmenter la dette.

Dans cette perspective, les capitaux se réfugient sur les Notes à 10 ans dont les prix montent et les rendements baissent en quittant les placements en actions et l’obligataire court dont les prix baissent et les rendements montent (le 3 mois est passé de 0,30 % lundi à 0,51 % mardi et le 1 mois de 0,15 à 0,30 %),

Document 1 :

L’écart entre les rendements des Notes à 10 ans et à 2 ans a lui aussi baissé à 2,25 %

Document 2 :

… ce qui contribue à casser le cycle qui risquait de devenir trop haussier et donc à ralentir la croissance du PIB,

Document 3 :

Comme je l’ai déjà écrit, les idiots nuisibles deviennent miraculeusement utiles en cassant les cycles qui étaient initiés précédemment par la Fed pour le plus grand profit des Américains.

Lisez aussi:  Remontée du prix du pétrole

Jean Pierre Chevallier

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]

_468x60.gif

Avez vous lu ces articles?

One thought on “Le Shutdown provoque des ré-allocations d’actifs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.