Des impôts locaux qui ont explosé ces dernières années!

The following two tabs change content below.
Homme blanc, Breton, catholique et hétérosexuel. Accessoirement économiste et Conseiller auprès de chefs d'entreprises. Créateur (entre autres) du site d'information économique MaVieMonArgent.info, du site d'observation de la corruption tous-pourris.fr et de quelques autres...

Derniers articles parThibault Doidy de Kerguelen (voir tous)

Le « ras le bol fiscal » est le fruit de l’accumulation des taxes et impôts. Les impôts locaux ont littéralement explosé depuis 2007!

Selon une étude menée par l’Union nationale des propriétaires immobiliers et présentée en conférence de presse ce matin, les taxes foncières ont augmenté de 21 %, soit deux fois plus que l’inflation, entre 2007 et 2012.

La taxe payée par les seuls propriétaires a ainsi progressé deux fois plus vite que le niveau des loyers ou celui de l’inflation (respectivement + 8,23 % et + 8,18 % en 5 ans).

C’est Paris détient le record de hausse : + 67,90 %. Dans 3 autres grandes villes, la taxe foncière a augmenté de plus de 30 % : Argenteuil (+ 36,71 %), Nantes, (+ 30,64 %) et Saint-Denis (+ 30,15 %). A l’inverse, c’est à Fort-de-France que la taxe foncière a le moins augmenté (+ 8,48 %). En métropole, les augmentations les moins fortes ont été constatées à Aix-en-Provence (+ 10,44 %), Reims (+ 11,12  %), et Nîmes (+ 12,40 %). Des augmentations qui sont tout de même largement supérieures à l’inflation officiellement mesurée par l’INSEE.

Rappelons que la taxe d’habitation a elle aussi décollé par rapport à l’inflation : + 3,2 % par an en moyenne entre 2007 et 2013. Dans certaines villes (Rennes, Paris, Nice, Le Mans, Marseille et Clermont-Ferrand), la hausse atteint même plus de 4 % par an.

Une réalité fiscale qui pèsera, n’en doutons pas, dans les choix électoraux de 2014…

[tell-a-friend id= »1″ title= »Faites suivre »]



_468x60.gif

Avez vous lu ces articles?

5 comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.