Hidalgo et les découvreurs de trésors…

fiscalité
The following two tabs change content below.
Le Parisien Libéral est un blogueur français, couvrant essentiellement l'actualité parisienne et française.

taxe sur les micro logementsLe logement à Paris est un trésor que les socialistes valorisent chaque jour un petit peu plus

Le conseil municipal de Paris se tient avec une semaine de retard, du fait des attentats du 13 novembre 2015. Mais nous ne perdions rien pour attendre.
Dans la même séance, au sein du même groupe socialistes et communistes, voila ce qu’ils ont réussi à nous sortir, les mêmes qui, rappelons le, luttent contre les marchands de sommeil, régulent et plafonnent les loyers ou encore imposent la loi ALUR :
1. Hausse des droits de mutation
2. Découverte du fait que les chambres de bonnes sont pour partie inoccupées, du moins de manière officielle et permanente.
Pour la hausse des droits de mutation, no comment, cela correspond parfaitement à l’analyse de Serge Federbusch (3), qui dit que le PS et le PCF parisien sont dans une impasse, où seule la capacité à profiter de la bulle immobilière en la taxant toujours plus permettra de financer leur programme délirant de HLMisatioin de la ville.
Quand à la découverte d’un million (oui, un million) de mètres carrés « inoccupés », qui plus est dans « les beaux quartiers », franchement on se demande sur quels planète ils vivent, ces grands découvreurs. Ne seraient-ce pas les mêmes qui pensent qu’il est indigne de louer moins de 11m² ?
Dans ce domaine comme pour d’autres, on ne peut pas dire que ce soient les contradictions qui gênent Anne Hidalgo ou son adjoint communiste Ian Brossat.

Avez vous lu ces articles?

One thought on “Hidalgo et les découvreurs de trésors…

  • Un socialiste, c’est un bourgeois qui ne sait pas compter. Un bourgeois, c’est quelqu’un qui, par tradition familiale, c’est à dire, par pré conditionnement héréditaire darwinien (génétique) obéissant aux lois de la sélection naturelle et des variations évolutives, c’est quelqu’un, disais-je, qui exerce une activité plus ou moins commerciale. Ceci revient à dire que le socialiste type est un commerçant qui ne sait pas compter, autant dire, un commerçant raté… Et donc un déclassé qui n’en reste pas moins prédisposé génétiquement au commerce (aptitude au calcul exceptée).

    Or chacun sait qu’un commerçant honnête, ça existe, mais ça ne vit pas vieux : faillite assurée dans les six mois! Pourquoi? Voyons voir un peu ce qu’il advient d’un commerçant honnête qui a l’idée fort sympathique de ne pas pressurer ses fournisseurs. En leur achetant son stock 10% plus cher que le prix habituel, par exemple, et en revendant au détail 10% moins cher que la concurrence… Ce commerçant va pouvoir payer ses charges sans problème et pourra gentiment subvenir aux besoins de sa petite famille. Pour ce qui est de mettre des sous de côté, ça sera nettement plus problématique… Vous me suivez jusque là?

    Le gros problème, c’est que ses collègues et néanmoins concurrents vont très moyennement apprécier la plaisanterie! Ils vont donc se réunir et décider de se liguer contre lui en organisant un dumping pendant six mois. Notre commerçant honnête n’ayant pas ou peu d’économies, fera rapidement faillite… Et se fera racheter son pas de porte. Elle est pas belle, la vie?

    CONCLUSION : les commerçants sont par définition malhonnêtes. De vrais escrocs, patentés par dessus le marché! Nos socialistes étant des bourgeois qui ne savent pas compter, c’est à dire des commerçants ratés, n’en restent pas moins génétiquement programmés pour exceller dans l’escroquerie. C’est la raison qui explique l’aptitude des socialistes au brigandage en plein jour.

Laisser un commentaire